Portail Lesbien

voixBetes.jpg Tasse de Thé POUR la Défense Animale
cineGay.jpgPETIT MEMENTO
des Festivals de Films LGBTQI
Jeanne.jpgJeanne Mag
Magazine Lesbien virtuel
Retrouvez Tasse de Thé sur les réseaux sociaux :
twitter.jpg     facebook.jpg
 

(Publicité pour soutenir TDT)

Le premier mariage "royal gay" a été annoncé...
GAY GALA
Lord Ivar Mountbatten (photo àg.), le cousin de la reine, annonce son mariage ! ..
Rencontres lesbiennes après 50 (et après un épisode de sécheresse :)
Témoignage lesbienne séniore
- "Je suis une lesbienne de 56 ans qui n'a pas "daté" ou n'a eu de relations sexuelles avec personne (autre que moi-même)...
Les femmes rejoignent la Coupe du monde de rugby Gay
La Coupe Bingham
AMSTERDAM -Les femmes concourront pour la toute première fois dans le tournoi gay de Coupe du monde de rugby, la Bingham Cup. L'événement a lieu ce week-end dans la capitale néerlandaise...
LEZATHLON !
à vos marques...

 Le plus grand et le plus désopilant des événements sportifs lesbiens au monde...

Christine and the Queens "avec encore moins de genre"
Pseudo : "Chris" !
La chanteuse française revient après deux ans de silence avec un nouveau look...
Brianna Hildebrand, les publicistes voulaient garder sa sexualité cachée
C'est clair ?
Dans le Film à succès "Deadpool 2", Negasonic Teenage Warhead est joué par l'actrice gay Brianna Hildebrand (photo), première super-héros ouvertement homosexuel à honorer l'univers cinématographique de Marvel (BD)...
Jennifer Aniston jouera un premier rôle lesbien !
"First Ladies"
Jennifer Aniston jouera la première présidente femme (et lesbienne) , avec Tig Notaro (photo à dr.), dans un nouveau film de Netflix...
Les femmes lesbiennes et bies plus susceptibles de développer un diabète
Les-Poids.jpg
Lesbi-Santé
Les femmes lesbiennes et bisexuelles plus susceptibles de développer un diabète en raison du stress...

LESBI-SANTÉ

Prenez soin de vous
Les femmes qui ont des rapports sexuels avec des femmes pensent ne pas avoir besoin de tests de dépistage...  LESBI-Santé
LE SALON du LILVRE LESBIEN
Le Samedi 07 Juillet 2018  -
14 à18 h - 7° éd.
Organisé par le Centre LGBT de Paris Île-de-France -  Mairie 75003 Paris. Entrée libre et gratuite... ►
Où Vont-Elles
SAMEDI 30 JUIN 2018 - REPAS DANSANT du CEL à Marseille
à partir de 19:30  - DJ Galit  - Greenwich Restaurant (Escale Borely) 
142 av pierre mandes france, 13008 Marseille   
25€ / 20€ adhérentes...   Réservations : 06 99 55 06 02
Où Vont-Elles

Goudies

Brocéliande.jpg
Costumée Médiévale-Fantastique

07 JUILLET - Au coeur des Légendes mystiques et Fantastiques

La théoricienne féministe Andrea Dworkin a écrit sur ​​ce "Gynocide des sorcières" dans son livre révolutionnaire "Femme Hating" en 1974.(...) car ce sont surtout des lesbiennes qui avaient été victimes de l'holocauste du bücher des sorcières. Comme elle a écrit: "La sorcellerie est un crime contre les femmes." Et apparemment, cela dure encore.

Elfs, Fées, Magiciens, Chevaliers, Trolls, et Aventuriers, The Time Turner Company et Le Fabuleux Cabinet de Curiosités vous invitent à plonger dans la magie de ce lieux mythique qu'est Brocéliande. Rejoignez-nous aux Caves Saint-Sabin qui revêtiront le temps d'une soirée rythmée d'animations, de danses et musiques celtiques, d'enigmes et de mystères à résoudre, les couleurs de la fôret aux comtes légendaires de la Table Ronde, de Merlin ou encore de la Dame du Lac.

Soirée Costumée Médiévale-Fantastique (costume obligatoire), avec animations (programmation dévoilée au fur et à mesure), musiques et mini-quêtes tout le long de l'evenement.
** Happy Hour de 20h à 21h30 : Le prix de votre boisson est décidé par le Dé du Destin, lancez-le et il vous indiquera le prix à payer (de 1 à 6 € suivant votre chance).*
** PROGRAMME : ** - Venez admirez les charmes envoutants de la belle Thyonescaa dans une danse ennivrante qu'elle vous offrira dans la soirée accompagnée de sa voix encorcelante,
- Faites-vous tirez les Oghams (Runes Ancestrales) par l'enigmatique Lust qui se fera une joie de vous prédire quelques présages...
- Admirez les créations bijoux de Neryël Création, et repartez avec contre quelques deniers
- Dansez toute la nuit au rythme du Troubadour DJ Calogrenant !
Prix de l'entrée : 10€
Source shewired.com 31/1O/2014- sur FACEBOOK

   

Voir notre ancienne rubrique -LESBI-SORCIERES

  
Mariage L-espagne.jpg
Por siempre et para siempre

(...) "Lorsque Miriam et Vero (photo) ont commencé à parler de leur mariage, je savais que je devais le partager avec vous parce que ce mariage lesbien vous fera croire aux fins (vraiment) heureuses
Retrouvez leur noce lesbienne et jetez un oeil à la VIDEO"

Avec ce qui se passe actuellement dans le monde, parfois il nous est difficile de croire à en une fin heureuse quand il nous arrive de penser à notre avenir en tant que lesbienne. Mais la réalité est que nous, comme tout le monde, nous avons aussi beaucoup de belles choses à vivre..."

Source lesbicanarias.es 04/06/2016- article en VO (esp.)  +VIDEO  /Viméo

  
Le côté sombre

drag king-2.jpg

Bien que cela puisse paraître surprenant de savoir que des lesbiennes travaillaient pour le compte de la Mafia, il faut se rappeler qu'il fut un temps où tous les clubs gay de New-York étaient gérés par des mafieux.

Dans un café de Chelsea, l'auteure et historienne Lisa Davis s'est penchée pour raconter des ragots vieux de 40 ans.

Lisa Davis est spécialisée sur cette période. Elle a également écrit "Under the Mink" un roman policier qui se déroule dans les années 1930 et 1940, et décrivant des lesbiennes et des drag kings officiant dans des clubs gérés par la mafia. Dans les années 1960, Lisa Davis, alors jeune universitaire lesbienne, a sympathisé avec ces femmes, ce qui lui a permis de retranscrire leur histoire dans son roman. J'ai discuté avec elle de son livre, de la mafia et du monde "merveilleux" des drag kings.

INTERVIEW : -"Votre livre dépeint une époque qui est très peu documentée aujourd'hui. Vous n'avez clairement pas l'âge de l'avoir vécue – qu'est-ce que vous avez appris au cours de l'écriture de votre roman ?

Lisa Davis : Je connaissais une femme qui s'appelait Gayle Krumpkin – elle prenait le nom de scène "Gayle Williams"quand elle jouait au Club 181. C'était en 1964, je crois. Elle et ses amies travaillaient dans des bars. On pourrait penser que c'était du suicide de travailler pour la mafia en tant que lesbienne, mais elle m'a confié que c'était la meilleure chose qu'il lui était jamais arrivé. Elle avait beaucoup de photos à me montrer, et j'ai pris pas mal de notes quand elle m'a parlé de son temps avec la mafia.

À l'époque, les personnes ouvertement gay pouvaient facilement se faire tuer. La mafia était là pour les protéger.

Vous pouvez parler des bars de l'époque?

Ces clubs ont été inaugurés à la fin des années 1930. La foire internationale de New York a été organisée dans ces eaux-là, en 1939. Le maire LaGuardia a toujours été très puritain, mais il avait vraiment l'intention de nettoyer la ville. Le souci, c'est que tous les problèmes qui gangrénaient Times Square se sont déplacés à Greenwich Village – quartier dont la police se contrefichait.

Les clubs gérés par la mafia étaient très élégants. On y croisait fréquemment des stars de cinéma. La plupart des bars du Village étaient lesbiens. Les mecs étaient plutôt du côté de la 3 ème avenue, tandis que les filles étaient sur la 6ème. Le Village appartenaient vraiment aux lesbiennes, parce que c'était le territoire des suffragettes.

Gayle Williams, au Club 181 - Comment ces femmes vivaient le fait de bosser pour la mafia? Buddy Kent [un autre drag king de l'époque] m'a raconté que les mafiosi étaient très gentils envers la communauté lesbienne. C'était juste après la Grande Dépression. À l'époque, les personnes ouvertement gay pouvaient facilement se faire tuer – mais la mafia les drag king-GayleWilliams.jpgprotégeaient.

Les filles bossaient souvent en tant que serveuses, mais certaines d'entre elles sont devenues de véritables stars. C'était le cas de Blackie Dennis, une crooneuse incroyable. Il lui arrivait aussi de faire des strip-teases, chez Jimmy Kelly et ailleurs. Mais la plupart étaient des serveuses, certaines des drag kings, et quelques-unes bossaient aussi comme strip-teaseuses ou prostituées. C'était pour ça que la mafia aimait bien ces filles : elles pouvaient facilement tomber dans la prostitution. Mais ça ne semblait pas les déranger non plus ! Il y avait tellement d'argent à se faire.

Alors, qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi les bars ont-ils fermé ?
La politique anti-mafia des années 1950 les ont décimés. De nombreux clubs ont fermé. Comment s'appelle ce type qui a écrit un bouquin sur la mafia, [Peter] Maas ? Il compare ça aux Démocrates et aux Républicains. Mais ils [le gouvernement] avaient besoin de se débarrasser de la Mafia parce qu'ils gagnaient beaucoup trop d'argent et ils ne pouvaient pas les contrôler. Oh, et la télévision. La télévision les a mis sur la paille. C'est la vie [ndt : en français dans le texte].

Qu'est-il arrivé aux femmes ?
- Eh bien, Gayle a déménagé en Floride. Pour s'y laisser mourir, en gros. Lentement mais avec grâce. Elle a survécu parce que les gens qu'elle avait connu 50 ans auparavant dans les clubs l'ont rejoint. C'était le seul endroit où aller. Et, une fois de plus, tout le monde était réuni. Toni la strip-teaseuse, Sully Sullivan — qui n'était pas une jolie fille, plutôt du genre caricature de butch. Elles étaient toutes là : Toni, Sully, Gayle, une fille qui s'appelait Augusta Cohen (alias Gus Cole), et un Bill ou quelque chose du genre. Tout ce qu'ils faisaient, c'était se réunir et parler des filles qui travaillaient pour la mafia.

Jackie Howe et Buddy Kent géraient un truc appelé le "Page 3", à l'angle de Charles Street et de la Septième Avenue. C'était un endroit immense. Maintenant c'est un rade mexicain je crois, mais c'était un vrai club du milieu des années 1950 jusqu'au milieu des années 1960. Les affaires marchaient bien jusqu'à l'arrivée de la télévision, selon Buddy.

Source vice.com - 07/07/2015  Article complet en VO.

 

Voir notre ancienne rubrique DRAG KING CULTUR


  
50-Lesbi-thinks-2.jpg
Lesbian Humor !?

-"La culture lesbienne aussi foisonne de ses propres clichés, de ses pré-jugés , de ses stéréotypes ... Voici donc 50 choses que les lesbiennes devraient cesser de faire... Mais vous serez seule juge :)

1. Porter des ceintures marron épaisses avec un short cargo.
2. Me définir comme lesbienne en fonction de la longueur de mes ongles.
3. Appeler son animal de compagnie "mon bébé à fourrure".
4. Prolonger sans fin ses ruptures.
5. Faire des blagues au sujet des sushis.
6. Nous saouler avec les concerts de musique Country.
7. Utiliser des drapeaux arc-en-ciel dans leur design d'intérieur.
8. Exprimer son attirance pour Xena-la-Guerrière.
9. Attendre de faire de l'argent dans un environnement sans but lucratif.
10. Ecrire un livre en sortant d'une histoire d'amour.
11. Se définir uniquement par sa sexualité.
12. Jouer à l'hétéro***.
13. Refuser de répondre aux oeillades d'autres lesbiennes chez Bricorama
14. Aller draguer chez Bricorama
15. Penser que toute personne qui aime la pénétration est hétérosexuelle.
16. Prendre des postures masculines
17. Faire allusion aux "Colombes en plein vol".
18. Chercher des lesbiennes françaises qui s'affichent avant le 17 Mai 2013.
19. Surgir trop tôt.
20. Surgir trop tard.
21. Demander à des serveurs dans les restaurants des aliments de santé bio et poser trop des questions au sujet du Quinoa.
22. Utiliser une relation comme lien possible vers une autre, et vers la prochaine, et vers la suivante... etc.
23. Ironiser sur les coupes de cheveux des sportives à partir de 1980.
24. Penser qu'une Ford Escort est rétro-cool.
25. Continuer d'être fan de Justin Timberlake. C'est fini.
26. Dénigrer les bisexuelles.
27. Me demander ce que je pense.
28. Anthropomorphiser leurs chats.
29. Construire un nid au lieu d'avoir des relations sexuelles.
30. Peindre des images abstraites de vagins.
31. Le port du T-shirt du concert au concert.
32. L'utilisation de godes en forme de dauphins.
33. Faire cliqueter leurs chaînes sur la hanche.
34. Me forcer à faire du camping.
35. Le port de Crocs, Keens ou Tevas.
36. Faire croire à leurs partenaires qu'elles peuvent lire dans leurs pensées.
37. Estimer qu'une femme à cheveux longs = une femme.
38. .Acheter trop de types de thés.
39. Parler de Shane. Juste pour cinq minutes, SVP.
40. Craindre que leurs copines les laissent tomber pour un homme.
41. Trop parler de l'action avant de faire un mouvement.
42. Pratiquer l'amerrissage de leurs ex-amies sur les plages de Cupidon.
43. Rester en attente de Shane.
44. Discuter de leur matériel de camping.
45. Carresser mal.
46. ​​Valider la blague lesbienne "U-Haul"**
47. Renforcer les stéréotypes lesbiens sans avoir aucun humour.
48. Clipper son téléphone à sa ceinture.
49. Posséder plus de trois chiens.
50. Et... passer en jugement ce que les autres lesbiennes font !

Traduction "inspirée" TDT - Source Sarah Terez Rosenblum
pour afterellen.com - 30/05/2013 - article complet en VO.

 

PHOTO : Le duo comique Amy Turner (voix) et Kathryn Lounsbery (voix, piano) "That’s What She Said", propose des spectacles musicaux qui parlent des lesbiennes. Voici une chanson consacrée au **U-Haul (nom donné au Fourgon utilisée pour déménager, devenu symbole de la blague sur les lesbiennes qui s’empressent de débarquer avec leurs affaires dès le second rendez-vous) - VIDEO clip "U-Haul"
 

Voir aussi nos anciennes rubriques LESBOPHONIES (humour Lesbien)-  ***JOUONS à L'HÉTÉRO


  
MaryLambert.jpg
"S'aimer soi-même est révolutionnaire"

La chanteuse américaine Mary Lambert se souvient lorsqu'elle était à son plus bas niveau. Dans le clip "Body Love", elle partage quelques mots de sagesse et son propre chemin vers l'acceptation de soi...

(...) Elle dévoile également son douloureux parcours et qu'elle a pratiqué "l'automutilation gratuite pendant sept ans"

-"Arriver à s'aimer et s'accepter est un p... de dur travail." écrit-elle. Cela commence par re-formater des schémas mentaux, ainsi que la capacité de reconnaître la façon dont vous parlez de vous-même. Ce que je dis dans Body Love', ce n'est pas une nouvelle version des Bisounours, c'est sale et sanglant,  en même temps que d'apprendre à avoir un regard de mère pour soi-même".

(..) Contrairement à tant d'autres, Mary Lambert n'a pas peur de parler de la difficulté de s'aimer soi-même dans ce monde. Elle ne prétend pas comme l'amour de soi et l'acceptation durable est aussi facile que l'écriture de quelques mantras positifs sur des notes autocollantes qui adhèrent à votre miroir de salle de bains. Elle ne prétend pas qu'une simple affirmation ici et là va tout résoudre.... elle sait que c'est un processus.

(..) -"J'ai connu plusieurs ateliers de "Confiance en Soi". Dans chacun nous nous sommes concentrés sur l'amour de soi, la positivité du corps et de l'acceptation. Chaque fois l'instructeur nous indiquait comment nous avons été formées à nous haïr par la société dans laquelle nous vivons. Il nous parlait des images nuisibles dans la publicité, indiquait les chiffres des pertes de poids que l'on montre fièrement à la télévision, et parlait de la façon dont capitalisme et le patriarcat comptent sur nous-mêmes nous détestent à la fois sauf pour l'achat de produits pour nous faire sentir et regarder mieux.

(..) Ensuite, ils nous disent de cesser de se sentir mal et réfléchir à la raison pour laquelle nous avons des problèmes de confiance... Et puis ils nous renvoient dans le monde réel, à nouveau.

-"Permettez-moi de vous dire, après qu'au bout d'un moment ce discours de merde n'a plus cours. Il est temps de dire aux gens d'arrêter tout simplement,  de cesser,  de se haïr ! Car c'est une perte de temps et d'énergie, et si vous continuez à vous détester ce sera encore une fois une victoire de patriarcat !..."

Source pride.com/feminism 24/06/2016 - Voir l'article complet en VO.

- "Mary Danièle Lambert est une chanteuse américaine née le 3 mai 1989 à Seattle. Elle est célèbre pour sa collaboration avec Macklemore et Ryan Lewis pour le titre "Same Love" issu de l'album The Heist. Originaire de Seattle dans l'État de Washington, Mary Lambert est également connue pour ses travaux de poétesse. Les thèmes récurrents de ses textes sont fondés sur son expérience personnelle : l'homosexualité, le viol d'enfant ou la bipolarité... À l'âge de 17 ans, Mary Lambert fait son coming out en tant que lesbienne" Source WIKIPEDIA

-  Ne pas faire la démarche de s'aimer et s'accepter soi-même c'est aussi rencontrer au long de sa vie, les "mauvaises personnes"(Note de TDT)Voir notre ancienne rubrique : "AU BONHEUR DES PSY"


  

Pages

ATTENTION SVPLes Comptes TDT Non-Participatifs seront supprimés...
Merci de votre reconnaissance, de votre fidélité et votre soutien solidaire !
VOUS AIMEZ TASSE DE THÉ, PROUVEZ-LE! 
 
(Publicité pour soutenir TDT)
    Les Éditions REINES de COEUR
Livres lesbiens, Films gays, Séries TV, Documentaires LGBT... ►Où Vont-Elles
Vous aimez Tasse de Thé, PROUVEZ-LE !
Vos Inscriptions et PA restent en ligne (Gratis) env. 6 jours. Ensuite,
Merci de participer à la maintenance de votre TDT
Voir les Modalités 
MESSAGE TDT - RAPPELS :
Vous  devez "AJOUTER UNE ANNONCE" (col.àdr) pour une PA VISIBLE ! (votre Descriptif à l'inscription NE SUFFIT PAS) Voir notre rubrique ►FAQ  

ATTENTION Pour toute Annonce Publicitaire PA PARTENAIRES

Dernières Petites Annonces

Messages TDT

porto.jpgRENCONTREZ-VOUS!
Le but d'une PA est la rencontre. Un RDV bien géré sollicite vos 5 sens +le Feeling ! 
CONSEILS(Old TDT)
 

Zorra.jpg ►Publicité PARTENAIRES

►E-mails Invalides

ETHIQUE TDT

 
Goudies | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2018  ❘ Contact  ❘ Plan du site