Portail Lesbien

Chantal DELATORRE
¨Capitaine de Tasse de thé...
cineGay.jpgPETIT MEMENTO TDT  Festivals LGBTQI+
Prenez soin de vous !LESBI-Santé
twitter.jpg facebook.jpg Réseaux Tasse de Thé, Portail Lesbien
 
Les amoureux de Sappho ravis par une "nouvelle" découverte poétique
Sappho_0.jpg
SAPPHO SOUS RESERVE...
  Le Musée de la Bible de Washington a récemment annoncé la restitution 5000 fragments de papyrus anciens d'Égypte comprenant des poésie de la poétesse grecque Sappho...
Sexe et Dauphines
dauphin-clit_0.jpg
Les dauphins ont des clitoris et ont des relations sexuelles lesbiennes pour le plaisir, selon la science
Troisième saison de The L Word Generation Q ?
TheLWordQ_0.jpg   LA Série Lipstick Lesbienne
   Nous en avions l'intuition, la fin de la deuxième saison de The Word appelait bien aux résolutions futures...
HOROSCOPE LESBIEN 2022
Horoscope2022_0.jpg
SAPHIK ZODIAK
Voici comment trouver votre amour lesbien, selon le zodiaque...
L'actrice Demi Moore a t-elle une petite amie ?
POTINS LESBIENS
Les rumeurs ont commencé à circuler après que la petite amie possible ait publié quelques photos de Demi Moore sur Instagram...
Les sorcières ont toujours été Queer
WITCHES ARE THE FUTURE !
Halloween approche à grands pas, et la sorcellerie, en particulier, a un lien profond avec la culture américaine et la communauté queer en général...

LezPresse

Lesbienne et Musulmane

Fatima Daas, lesbienne et musulmane, triomphe en France avec son livre autobiographique.

Fátima Daas vient de présenter son livre, La Petite Fille (Ed. Cabaret Voltaire)...

Fátima Daas vient de présenter son livre, La Petite Fille (Ed. Cabaret Voltaire) , au Salon du livre de Séville. Une histoire qui explore sa propre identité, pour beaucoup contradictoire, en tant que femme, lesbienne et musulmane. Un livre qui n'est médiatisé que grâce à son succès imparable dans son pays, la France.

Née à Saint Germain-En-Laye, en banlieue parisienne, Fátima a décidé de donner son même nom à la protagoniste du roman, également jeune musulmane et lesbienne , d'origine algérienne, qui voyage 3 heures en métro chaque jour . Tout est pareil, mais ce n'est pas exactement un livre tout à fait autobiographique. Ce n'est pas elle, mais oui. Il explique qu'il a modifié des passages de sa vie dans le texte, et qu'il a créé beaucoup de fiction.
"Les personnages ne sont pas tout à fait réels et on peut dire qu'en général je transforme tout." Cependant, le livre est plein de sincérité "C'était important pour moi de ne pas penser qu'ils allaient le lire, mais d'écrire à partir de la vérité."

Dans le roman plusieurs thèmes sont abordés, le développement de la sexualité dans une famille musulmane traditionnelle, l'école laïque mais inondée de classisme et de racisme, l'amour de Dieu et sa coexistence avec l'amour des femmes.

Un livre qui a la cadence d'un blues et qui se lit dans sa profondeur et sa fraîcheur.
Quoi qu'il en soit, dans cette vie, nous vivons tous avec des contradictions. Famille, sexe, politique, religieux... Et plus il y a de preuves de cela dans les médias et dans la littérature, mieux c'est.
Source mirales.es 24/11/2021 ►Suite de l'article...
Sous-Titre: 

Source mirales.es 24/11/2021

Poids: 
0

  
BRAVO Lewis Hamilton ! "We Stand Together"

Le pilote britannique de Mercedes, Lewis Hamilton, est photographié dans les stands lors de la troisième séance d'essais avant le Grand Prix de Formule 1 du Qatar.

Lewis Hamilton, le champion de Formule 1, portera son casque drapeau Progress Pride intersexe lors du Grand Prix d'Arabie saoudite le mois prochain...
Et Hamilton a bien l'intention de continuer à porter son casque pour eux deux. Lewis Hamilton félicité par le concepteur du drapeau intersexe Progress pour son soutien
... « J'utiliserai probablement le même casque lors des deux dernières courses après cela, ou au moins la semaine prochaine également.
"Au verso, il est écrit 'We Stand Together' et 'Love Is Love' et il est important pour moi de soutenir [la communauté LGBT+] ici car je sais qu'il y a plusieurs situations ici qui ne sont pas parfaites et doivent être soulignées.

Sans code pénal, faisant plutôt référence à la charia islamique, l' Arabie saoudite considère l'homosexualité comme un délit grave pouvant entraîner l'emprisonnement, des châtiments corporels, des attaques de justiciers, la castration chimique ou même la peine de mort.

Aux Émirats arabes unis, la mort, la prison à vie, les flagellations, les examens anaux forcés et les injections d'hormones, entre autres punitions macabres, attendent les personnes LGBT+.

Pour Hamilton, les abus et les meurtres continus de personnes LGBT + de cette manière sont de « gros problèmes ».
(...) Et avec son geste simple, Hamilton a mis en lumière une communauté qui a longtemps vécu dans l'ombre à cause de la stigmatisation et de la honte.
... « Nous avons besoin que nos jeunes sachent qu'ils peuvent grandir avec des chances égales et qu'ils ne seront pas injustement exclus de la compétition sportive », a ajouté le conférencier.
(...) "Voir notre drapeau signifie tout", a ajouté Vecchietti. "Être visible et être inclus nous apporte tellement de joie et d'espoir, et nous avons tellement besoin d'espoir en ce moment."

Hamilton, qui a dénoncé les lois anti-LGBT+ du gouvernement hongrois en juillet, connaît l'importance de la visibilité. "J'espère que les enfants ici et ceux qui regardent demandent ce qu'est le drapeau s'ils ne le savent pas et pourquoi je le porte."

Source pinknews.co.uk 21/11/2021 et ►Suite de l'article...
Sous-Titre: 

Source pinknews.co.uk 21/11/2021

Poids: 
0

  
   RUSSIE ! "ваше здоровье!" (vashe zdorov'ye), "à ta santé!"

   Sous pression, la principale ONG de défense des LGBT+ en Russie ne lâchera pas!!!

   L’ONG LGBT-Set (Réseau LGBT, en russe) vient depuis 2006 en aide aux minorités sexuelles aux quatre coins de la Russie, notamment en Tchétchénie, où les autorités leur sont particulièrement hostiles
   Ajoutée à liste des «agents de l’étranger», la principale ONG LGBT+ de Russie s’attend à ce que son action devienne encore plus compliquée, mais elle refuse de «lâcher» face aux autorités.

   La semaine dernière, le groupe, basé à Saint-Pétersbourg, a été classé zagent de l’étranger», ce qui l’oblige à faire connaître ce statut de quasi-paria dans toutes ses publications, y compris sur les réseaux sociaux, et à se plier à de fastidieuses démarches administratives sous peine de sanctions pénales.

   «Tout cela, bien évidemment, est fait pour compliquer notre travail» et «effrayer les gens» qui voudraient solliciter l’aide de l’ONG, déclare Svetlana Zakharova, directrice de la fondation Sféra qui pilote les opérations de LGBT-Set.
   L’organisation est habituée à l’hostilité des autorités et d’une partie de la population. Ainsi, Svetlana Zakharova n’ouvre la porte du bureau aux visiteurs qu’après vérification téléphonique. Si rien n’a changé à première vue dans les locaux de l’ONG, où des militants pianotent sur les claviers de leurs ordinateurs entourés de drapeaux aux couleurs de l’arc-en-ciel accrochés aux murs, Svetlana Zakharova est inquiète pour ses bénéficiaires.

   Après la classification de LGBT-Set en tant qu’«agent de l’étranger», certaines personnes, notamment celles qui zont besoin d’un soutien psychologique», pourraient «hésiter à s’adresser à l’organisation», remarque-t-elle. Cette mesure intervient dans un contexte de répression croissante des organisations de la société civile perçues comme en rupture avec la ligne du président Vladimir Poutine, qui se pose en héraut des valeurs conservatrices et traditionnelles face à l’Occident présenté comme «décadent».

Le mois dernier, le président russe s’en était par exemple pris aux pays occidentaux qui «enseignent dès le plus jeune âge qu’un garçon peut aisément devenir une fille, ou l’inverse», une «chose monstrueuse».

En 2013, Moscou a voté une loi controversée contre la «propagande» homosexuelle auprès des mineurs, qui a servi de prétexte pour interdire des marches des fiertés et l’affichage de drapeaux arc-en-ciel, étendards des communautés LGBT+. Mercredi, les autorités se sont appuyées sur cette loi pour infliger une amende à la chaîne de télévision musicale Mouz-TV, qui avait diffusé une vidéo montrant des hommes vêtus de robes et d’autres célébrant un fausse cérémonie nuptiale.

Depuis 2020, la Constitution russe précise que le mariage est une union entre un homme et une femme, interdisant de fait les unions de personnes de même sexe.
En ciblant «LGBT-Set», le gouvernement s’en prend à un symbole des milieux LGBT+ en Russie. Signe de l’émoi suscité, Amnesty Intenational a dénoncé la semaine dernière la «persécution assumée, cruelle et cynique» de cette ONG, qui s’est aussi fait un nom en soutenant les minorités sexuelles en Tchétchénie. La situation est en effet particulièrement difficile dans cette république russe du Caucase dont le dirigeant, Ramzan Kadyrov, persécute les homosexuels. Le journal d’opposition russe Novaïa Gazeta et plusieurs ONG ont révélé en 2017 que des gais étaient arrêtés et parfois torturés et assassinés par la police en Tchétchénie.
En février dernier, LGBT-Set avait dénoncé l’arrestation de deux hommes tchétchènes, ensuite transférés dans des conditions troubles en Tchétchénie où les autorités les accusent désormais de complicité avec une rébellion armée. Aider les LGBT+ tchétchènes «a toujours été dur, mais on va continuer ce travail, on ne lâche pas», lance Svetlana Zakharova. Selon elle, ces mesures de rétorsion démontrent avant tout que les autorités russes redoutent toute forme d’activisme et que «le pouvoir a peur».
La désignation de l’ONG comme «agent de l’étranger» ne semble en tout cas pas avoir entamé le moral des troupes. «On peut soit avoir peur, soit travailler», lance Nina Popougaïeva, une militante, tasse arc-en-ciel posée sur son bureau. «Moi, je préfère travailler».
Source fugues.com 19/11/2021 et ►Site du Festival Chéries-Chéris
Sous-Titre: 

Source fugues.com 19/11/2021

Poids: 
0

  
Le Festival parisien Chéries-Chéris!

Le Festival, qui se tiendra comme à son habitude dans les salles MK2 Beaubourg, Bibliothèque et Quai de Seine, proposera un total de 64 longs métrages et 66 courts métrages.

"En tant que festival parisien et profondément universel, nous demeurons toujours le carrefour des créations LGBTQI+ du monde entier, comme en témoignent les nationalités représentées cette année : du Brésil à la Chine, en passant par la Hongrie, la Turquie, le Vietnam, la Bulgarie, le Mexique, le Kenya, la Roumanie, la Colombie, l’Australie, Israël ou encore Haïti", explique Grégory Tilhac, Délégué Général & Programmateur Du Festival.
"Vous découvrirez cette année des histoires d’amour surprenantes, des comédies piquantes, des fresques politico-romantiques, des courts- métrages osés et déjantés, des films de patrimoine culte, des road-trips envoûtants, des fables intemporelles, des documentaires « poil à gratter », des œuvres expérimentales, des biopics hyper stylisés mais aussi des propositions plus inattendues comme de la science-fiction queer ou de la pornographie flamboyante !", promet-il.
Voici l'ensemble des longs-métrages selectionnés en compétition cette année :

À NOS ENFANTS de Maria de Medeiros (Brésil)
AFTER BLUE (PARADIS SALE) de Bertrand Mandico (France)
BRUNO REIDAL de Vincent Le Port (France)
DOWN IN PARIS de Antony Hickling (France)
ENFANT TERRIBLE de Oskar Roelher (Allemagne)
GREAT FREEDOM de Sebastian Meise (Autriche)
MADALENA de Madiano Marchetti (Brésil)
PICCOLO CORPO de Laura Samani (Italie)
POPPY FIELD de Eugen Jebeleanu (Roumanie)
SEULE LA JOIE de Henrika Kul (Allemagne)
VALENTINA de Cássio Pereira dos Santos (Brésil)
WOMEN DO CRY de Mina Mileva & Vesela Kazakova (Bulgarie)

COMPÉTITION DOCUMENTAIRE
ACTS OF LOVE de Isidore Bethel (France, Etats-Unis)
AU CŒUR DU BOIS de Claus Drexel (France)
COLORS OF TOBI de Alexa Bakony (Hongrie)
FEAST de Tim Leyendekker (Pays-Bas)
MÃES DO DERICK de Denise Kelm Soares (Brésil)
NOS CORPS SONT VOS CHAMPS DE BATAILLE de Isabelle Solas (France)
SILENT VOICE de Reka Valerik (France, Belgique)
TIEMPOS DE DESEO de Raquel Marques (Espagne)
TOUT À LA FOIS de Alberto Fuguet (Espagne)
ULTRAVIOLETTE de Robin Hunzinger (France)
WOJNAROWICZ de Chris McKim (Etats-Unis)

Source e-llico 19/11/2021 et ►Site du Festival Chéries-Chéris

NOTRE ANCIENNE RUBRIQUE : ►VOIR "Cinéma Lesbien"

Sous-Titre: 

Source e-llico 19/11/2021

Poids: 
0

  
PenShuai.jpgCHINE, REVEILLE-TOI !!!

"Depuis plus d'une semaine, Peng Shuai n'a plus donné signe de vie. Après avoir accusé de viol un haut dirigeant communiste du gouvernement chinois, celle qui a remporté Roland-Garros en double en 2014 s'est évanouie dans la nature.

Mais où est donc Peng Shuai ? Car depuis une semaine, comme l’a relayé Le Monde, la sportive ne s’est plus manifestée. De quoi inquiéter ses nombreux abonnés, qui n’ont pas hésité à soupçonner le gouvernement chinois de ne pas être étranger à cette disparition soudaine..."
La communauté tennis monte au créneau pour retrouver Peng Shuai, disparue depuis dix jours..." #WhereIsPengShuai
Source starmag.com 16/11/2021 ►Suite de l'article complet...
Sous-Titre: 

Source starmag.com 16/11/2021

Poids: 
0

  

Pages

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)
  TANTRA LESBIEN
Stages 2022 :
23 au 26 juin et 15 au 18 décembre

dans la Drôme
Isabelle Denoix 06 19 79 17 40 ►+
infos

PARTICIPATIONS, DONS...image-CagnotteTDT.jpg

Dernières Petites Annonces

Spot Suite LEZ ANNONCES TDT
SpotListes Catégories et Départements...

L'éthique de Tasse de Thé
porto.jpgRENCONTREZ-VOUS!
Le but d'une PA est la rencontre. Un RDV sollicitera vos 5 sens +le Feeling!Conseils OLD TDT
LezPresse | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2022  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site