Site Lesbien

Chantal DELATORRE
¨Capitaine de Tasse de thé...
cineGay.jpgPETIT MEMENTO TDT  Festivals LGBTQI+
Prenez soin de vous !LESBI-Santé
twitter.jpg facebook.jpg Réseaux Tasse de Thé, Portail Lesbien
 
SAPHIK ZODIAC 2023
HoroscopeLesbien3_1.jpgHoroscope Lesbien
Les Astres  et votre Tasse de Thé vous répondent...
Christina ROSMINI En concert à Marseille !
christinaRosmini3_0.jpgTasse de Thé a sélectionné pour vous !
Talent de Femme "Friendly" : Vendredi 20 janvier 20h30 - Espace Julien Marseille...
RUGBY Féminin : Heureuses nouvelles !
XVFéminin-HappyNews_0.jpg
Tasse de Thé AIME les Sportives !
 La talonneuse et vice-capitaine du XV de France féminin, Agathe Sochat, Adèle et leur bébé Nina + Laure Sansus et Pauline Bourdon préparent leur mariage...
Le documentaire sexuel de Cara Delevingne explore le désir féminin...
CaraDelevingne_2.jpg
PLANET SEX ?
 L'actrice et chanteuse Cara Delevingne,  également présente en avant-première du documentaire Planet Sex, où elle explore le désir féminin...
DENA une humoriste iranienne et lesbienne engagée !
Dena_0.jpgTasse de Thé a sélectionné pour vous !
"Dena cartonne avec son one-woman-show "Princesse Guerrière" ...
Coupe du monde féminine de Rugby 2022
RugbyFeminin_0_0.jpgTasse de Thé AIME les Sportives !
"les Bleues gagnent contre les Fidji et se qualifient pour les quarts !... "

Kultur Saphik

lesbian-sexual_1.jpg
   Entre filles, qu’est-ce qu’on risque ?

   -«J’ai eu un rapport sexuel avec une fille. Est-ce que je dois me faire tester pour les infections sexuellement transmissibles (IST)?»

   L’été est là avec toutes ses possibilités: terrasses ensoleillées, voyages, jolies rencontres … Qui dit rencontres dit parfois papillons dans le ventre mais parfois aussi IST sur la vulve. Mince, tu espérais certes ne pas rentrer seul·e·x ce soir mais tu n’imaginais pas ce plan à trois, voire à plus…
   Arrive le lendemain, les hormones sont plus calmes (ou pas) et tu aimerais savoir où tu en es au niveau des IST. Très bonne idée! Pour info, les infections qui se transmettent le plus entre personnes ayant une vulve sont la mycose, le papillomavirus, la vaginose et la chlamydia*, donc des IST qui sont, pour la plupart, facilement traitables.
    Tu peux faire des dépistages chez ta ou ton gynécologue ou dans une des deux consultations en santé sexuelle spécifiques pour les femmes ayant des relations sexuelles avec des femmes... C’est l’entretien avec une personne professionnelle de la santé sexuelle qui permettra de déterminer avec précision quels sont les dépistages recommandés dans ta situation. Cela dépendra notamment des derniers tests et contrôles gynéco que tu as faits. Sur ce, nous te souhaitons un tout bel été, avec beaucoup de plaisir et sans IST!
   Source 360.ch 03/07/2022 
   MST, ENTRE FILLES : "... Comment faire du sexe de manière "safe"

    Tu es une fille, tu envisages d’avoir un « rapport sexuel » avec une autre fille et tu veux faire comme tout le monde, te protéger...

   "... Comment faire du sexe de manière "safe" sans pour autant y perdre du plaisir ? Comment se renseigner sans virer parano ? Comment se protéger sans avoir à s’enrouler dans un film plastique ?

Les virus qui font peur : les hépatites et le VIH
L’hépatite B est une MST grave, invalidante, potentiellement mortelle (oui je sais, on commence fort). Il existe un vaccin et ça, c’est bien. Le virus est présent dans le sang et dans toute sorte de liquide biologique (dont la salive !) et, pour ne rien gâcher, il est très résistant à l’air libre.
Moyen de protection ? Evitez tout contact avec le sang de votre partenaire, limitez ceux avec la cyprine (ou « mouille »), fuyez la salive. En gros, emballez-vous dans du plastique !
 Plus sérieusement, vous pouvez commencer par faire une prise de sang. Vous saurez si vous êtes porteur ou non (car on peut être porteur chronique sans forcément être malade comme un chien). Si votre partenaire fait de même et qu’elle est négative, que vous êtes en couple stable, roulez jeunesse ! 
Si vous êtes plus « volage » parlez du vaccin à votre médecin.SexToys_0.jpg
L’hépatite C n’est pas considérée comme une MST et se transmet par le sang.
Moyen de protection ? Le plastique (c’est fantastique) ! Pendant les règles, je vous conseille d’ utiliser des gants. Attention, les rapports anaux sont plus « traumatiques », la muqueuse rectale étant fragile, elle peut saigner. Pour la sodomie, on pense donc aux petits gants en latex, noirs, blancs, roses, comme il vous plaira. Et on en change si on passe de l’anus ou vagin.
Le VIH ou “virus du SIDA” est lui aussi présent dans le sang et les sécretions.
Pour s’en protéger, idem que pour l’hépatite C. Par contre, contrairement aux hépatites, le VIH est un virus fragile qui ne vit que peu de temps à l’air libre, le risque de contamination est donc plus faible.
 Si votre partenaire et vous êtes dans un couple séro-différent (l’une VIH+ et l’autre VIH-), pensez à mettre en place un suivi et peut être un traitement. Si votre partenaire est négative, que vous évitez les rapports pendant les règles et les échanges de sex-toys, le risque (non nul) pourrait être considéré comme anecdotique. Quoiqu’il en soit, faire des sérologies permet de poser les choses et d’être plus sereine dans votre vie sexuelle.
Les virus qui piquent : HSV 1 et 2 (herpès)
L’herpès ça pique, beaucoup, surtout dans la région génitale. Pour s’en protéger, c’est compliqué. Déjà, si vous avez une poussée d’herpès labial, évitez le sexe oral avec votre partenaire à moins de vouloir partager votre miasme dans un élan de fusion amoureuse. Sinon, il y a la digue buccale, sorte de carré de latex (ou autre) à mettre sur la zone que où l’on veut faire des choses. Pas franchement sexy mais c’est safe ++ surtout que le virus peut être présent sans qu’on le remarque.
Les virus invisibles : les HPV ou papillomavirus
Ce sont les crêtes de coq(condylomes) et c’est également le principal responsable du cancer du col de l’utérus. Vous ne pouvez pas vous en protéger, il est capable de traverser le préservatif. Non, pas de panique ! Contre ça, le dépistage ++++ c’est-à-dire un frottis à réaliser à partir de 25 ans puis tous les 3 ans chez une sage-femme, un médecin généraliste ou un gynécologue permet de détecter le virus. 
Il existe aussi un vaccin que l’on peut faire ado ou en début de vie sexuelle qui protège contre certains de ces virus, les plus souvent retrouvés lors d’un cancer du col de l’utérus. Jeune gouine, demande des conseils à ton médecin ou à une sage-femme !
Les IST bactériennes ou parasitaires :
Chlamydia, Mycoplasme, Gonococcie, Syphilis et Trichomonas. Atchoum. Comment les reconnaitre ? Ça gratte, ça brûle, ça coule bizarre, ça sent bizarre, ça fait mal quand on fait le sexe. Elles évoluent souvent à bas bruit mais sont traitables. Surtout, attention au partage de sex-toys non protégés. Le contact rapproché entre sexes peut être contaminant mais tout dépend de votre souplesse (l’effet ventouse, you know what i mean?). En gros, toute pénétration/contact prolongé A<->B est à risque. 
Pour se protéger, on pense aux gants et aux digues pour les rapports buccaux. Et donc là encore, dépistage et si couple stable, enjoy.
Les mycoses, ça gratte, c’est rouge, les pertes sont plus épaisses. Fatiguant mais pas insurmontable. Les mycoses sont traitables en automédication. Allez à la pharmacie et demandez des ovules d’éconazole LP puis lisez la notice. Ce n’est pas une maladie mais un déséquilibre de flore ultra fréquent chez la femme. Oui on peut la transmettre. Ou pas… Mais de toute façon, on a moyen envie de batifoler pendant.
 Si les mycoses sont récidivantes, consultez.
Pour un vagin heureux :
Le vagin est naturellement rempli de bactéries qui lui offrent une flore équilibrée et qui le protègent. Tout ce qui pourra modifier cette flore causera potentiellement des problèmes. Alors, passer de l’anus au vagin directement n’est pas une très bonne idée. De même, les mains transportent toute la journée un paquet de cochoncetés. Aller câliner votre minou (le vrai, à poil, qui miaule) puis passer directement à votre copine, y’a mieux...

Résumé pour dans la vraie vie :
Le sexe c’est la vie. C’est loin d’être propre et aseptisé et faut faire avec. C’est avant tout fait pour (se) faire plaisir. Oui, il y a des risques, mais on peut les limiter tout en gardant la funitude de la chose. 
Si tu penses rester avec ta partenaire un petit moment : DEPISTEZ-VOUS. Sérologie HIV/hépatite B et C + les autres bêbêtes. Tu peux aller voir ton médecin généraliste ou le Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG). C’est un moment relou à passer mais ça te rendra plus légère et tu seras fière d’avoir fait un acte responsable pour toi et l’autre.

... Don’t panic. Ouvre tes chakras, écoute ton corps et consulte s’il change. Et puis… limite les pratiques à risque important (pendant les règles, les échanges de sex-toys non protégés, les mains sales, les échanges de coupes menstruelles parce que t’as oublié la tienne…) En faisant cela tu limiteras grandement les risques de choper quelque choses de grave.
Si tu veux être safe à 100% de la mort qui tue pas : pense aux gants, au morceau de latex dans la poche, à découper un préservatif si tu n’as pas de digue et à en parler, tout simplement.
Source barbieturix.com 04/07/2013

(Flo, sage-femme Sources : mon cerveau, ma formation initiale, mon expérience professionnelle )

Notre ancienne rubrique (Old TDT)  :  LESBI-SANTE

Poids: 
0

  
ExpoArtLesbien_1.jpg
 Expo LA - À la recherche de lesbiennes

    "LOS ANGELES - L'exposition d'art "Looking for Lesbians" est influencée par la de pulp fiction lesbienne et d'autres documents d'archives liés à la littérature lesbienne...

    L'exposition a été créée par Sarah-Joy Ford, une artiste textile de Manchester, en Angleterre, qui est également l'artiste en résidence aux archives ONE des bibliothèques USC .

    L'exposition présente non seulement la collection de pulp fiction lesbienne, mais met également en évidence son importance et son héritage, selon les informations de ONE Archives.

    Le cœur de "Looking for Lesbians" est une série d'œuvres qui examinent la sororité en tant que site d'intimités saphiques, de désir et de perte ainsi que de régulation brutale des féminités acceptables.

    Ces pièces s'inspirent de certains des premiers écrits lesbiens par des femmes, notamment le roman "Spring Fire" de Vin Packer en 1952 et le roman "Odd Girl Out" d'Ann Bannon en 1957.
        pulpFictionLesbian_0.jpg

   L'exposition d'art "Looking for Lesbians" est influencée par la de pulp fiction lesbienne et d'autres documents des archives ONE liés à la littérature lesbienne à Los Angeles

    Le travail de Ford dans "Looking for Lesbians" explore également les sociétés de femmes et les espaces non mixtes dans la culture lesbienne. Les pièces comprennent une courtepointe, un survêtement et des patchs brodés.

    Leur iconographie s'inspire d'une gamme de symboles lesbiens - de l'éclosion funéraire d'Anne Lister aux labrys des Amazones de Monique Wittig.
    Le travail a une esthétique délibérément féminine , utilisant des nuances de rose, des teintes pastel, du satin et des paillettes.
    "Looking for Lesbians" met également en lumière un réseau de littérature lesbienne de Los Angeles, y compris Carolyn Weathers et Jenny Wrenn's Clothespin Press, la série Lesbian Writers à la librairie A Different Light à Silver Lake et le projet "Excavations" de Terry Wolverton au Women's Building près de MacArthur.
    "Looking for Lesbians" ouvrira ses portes le 23 juillet à la ONE Gallery de West Hollywood .
► Source qvoicenews.com 13/07/2022

IMAGE : *L'exposition d'art "Looking for Lesbians" est influencée par la collection de pulp fiction lesbienne et d'autres documents des archives ONE liés à la littérature lesbienne à Los Angeles. L'exposition a été créée par Sarah-Joy Ford, une artiste textile de Manchester, en Angleterre, qui est également l'artiste en résidence aux archives ONE des bibliothèques de l'USC. Photo : Archives ONE dans les bibliothèques de l'USC

Poids: 
0

  
NicoleBrossard_1.jpg   Nicole Brossard, grande poétesse québécoise...

   "Nicole Brossard, écrivaine, théoricienne et éditrice québécoise dont la carrière est marquée par son militantisme pour les causes féministe et LGBT+".

    Née à Montréal en 1943, Nicole Brossard est une des écrivaines les plus connues et respectées au Québec, où elle habite toujours.
   La plupart de ses livres sont traduits en anglais, sept de ses livres ont été traduits en espagnol et plusieurs autres livres ont été traduits en japonais, italien, allemand, norvégien et slovène. Ses textes sont parus dans différentes revues à travers le monde et ses livres sont étudiés dans plusieurs universités québécoises, canadiennes, américaines, européennes, mexicaines et argentines.
   Plusieurs livres sont consacrés à son œuvre. Dès le début des années 1970, son œuvre s’est vite imposée comme une source d’inspiration formelle pour toute une génération.
   Outre son œuvre qui comprend plus de trente-cinq titres, Nicole Brossard a co-fondé la revue littéraire La Barre du Jour (1965-1975), réalisé un documentaire

    (...)Son œuvre a été à plusieurs reprises consacrée par de nombreux prix littéraires dont le Prix du Gouverneur Général en 1974 et en 1984, le Prix International de Poésie de Trois-Rivières en 1989 et en 1999, le Prix Athanase-David, en 1991, la plus haute reconnaissance littéraire au Québec et, en 2006, le Prix Molson du Conseil des Arts du Canada.

   Elle est membre de l’Académie des Lettres du Québec depuis 1994 et, en 2006, elle a reçu le grade de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade de la francophonie.
source printempsdespoetes ► Nicole Brossard
"Villes réellement" lu par Nicole Brossard

FRANCE CULTURE écouter Nicole Brossard
 

Notre ancienne rubrique TDt ►Tasse de Thé Love la Poésie Lesbienne/a>

Poids: 
0

  
tendanceLesbienne2_0.jpg   LOOK LESBIEN Tendance

   "S’habiller comme une lesbienne" est sexy et puissant, très nouvelle tendance, dit une experte de la mode

   L’auteure Jill Gutowitz* (photo à dr.) 30 ans, souligne que des stars féminines comme Kristen Stewart (photo à g), 31 ans, Zendaya, 25 ans, et Bella Hadid, 25 ans, ont fait de "s’habiller comme une lesbienne" une tendance de la mode grand public.

   Du tapis rouge chic aux rues de New York, les femmes qui s’identifient directement échangent leurs talons de 6 pouces et leurs corsets écrasant les côtes contre des bottes Dr. Martens et des gilets de pull tricotés.

   (...) -"La mode lesbienne intégrée semble validante, comme si nous avions eu raison tout ce temps" a déclaré Jill Gutowitz, 30 ans, dans un article tendance pour Harper’s Bazaar.
   - "Bien que je me sente heureuse que la mode lesbienne soit si aimée aujourd’hui, une partie de moi ressent également du ressentiment », a écrit J. Gutowitz dans Harper’s.

   "Les looks androgynes pour lesquels les lesbiennes étaient autrefois honteuses, qui étaient autrefois des identifiants visuels au sein de notre propre communauté, sont maintenant des incontournables d’Urban Outfitters. »JillGutowitz.jpg

   Malgré son amertume, Jill Gutowitz a déclaré: « Cela m’apporte une grande joie de voir des femmes à tous les niveaux choisir le confort et l’efficacité plutôt que des traditions vestimentaires dictatoriales et genrées."
   Elle a prédit que les incontournables de la mode de cet été incluront: un t-shirt noir ample à porter dans la piscine et croakies - des lunettes de soleil avec une chaîne de cou. Et déclaré cet automne, le célèbre accessoire sera: « Un très petit portefeuille de poche sur une chaîne avec seulement trois manches pour votre licence, votre carte de crédit et votre carte d’assurance.

   Et la tendance « s’habiller comme une lesbienne » a également pris le dessus sur les femmes hétérosexuelles sur TikTok. Mais pour les filles non célèbres, les sweats à capuche et les sweats amples, plutôt que les costumes et les bottes haut de gamme, semblent être le vêtement de choix..."

Source nypost.com 15/03/2022 ► Suite article complet en VO.

*Jill Gutowitz est une écrivaine du New Jersey. Ses écrits ont été publiés dans des publications telles que The New Yorker, Vanity Fair, Vulture et bien d'autres. Elle vit à Los Angeles.... "Girls Can Kiss Now" est sa première collection d'essais.

 

Notre ancienne rubrique LESBI-TENDANCE

 

Poids: 
0

  
    JanetCooling_1.jpgTALENTS LESBIENS

   ÉTATS-UNIS -  Janet Cooling* (photo), qui a imaginé un style de peinture figurative construit sur des symbologies lesbiennes et féministes dans les années 1970 et 80, est décédée à Richmond, en Virginie, le 25 février à l’âge de 70 ans d’un cancer du sein.

   Sa compagne et épouse depuis 40 ans, Jackie Corlin, a confirmé son décès.
   Parmi les premiers artistes à être une lesbienne dans le monde de l’art américain, Cooling peint sans crainte des œuvres qui vont à l’encontre du goût populaire et des mœurs sociales normatives.
   Parmi ses premiers promoteurs figuraient la fondatrice du New Museum, Marcia Tucker, l’historienne de l’art féministe et cofondatrice de Woman’s Building, Arlene Raven, et le conservateur Dan Cameron qui, en 1982, a inclus Cooling dans « Extended Sensibilities: Homosexual Presence in Contemporary Art » au New Museum, la première exposition muséale aux États-Unis à aborder des thèmes gays et lesbiens dans le travail contemporain..
(...) «Dans quelques années, je crois que les historiens reconnaîtront à quel point son développement d’une esthétique axée sur la femme était vraiment prémonitoire.
Janet Cooling a travaillé à Artemisia, la galerie coopérative de femmes à Chicago... Artemisia a contribué à faire entrer Cooling dans les mondes émergents des espaces artistiques féministes et de la politique lesbienne. ..
   À Chicago en 1979, J. Cooling a commencé ses dessins érotiques de femmes nues entrelacées dans des paysages sublimes. Dans une déclaration d’artiste, J. Cooling a positionné l’exposition comme une percée pour sa pratique: « J’ai commencé à saccager ma formation académique sur un sujet approprié en utilisant ma propre expérience en tant que jeune femme comme contenu. Le sujet est devenu le récit du coming out. »

À l’époque, seule une poignée d’artistes étaient lesbiennes. Encore moins faisaient des œuvres explicites et figuratives sur leurs sexualités. Dans une interview de 2008, l’artiste Harmony Hammond, qui avait inclus Cooling dans son livre phare de 2000 Lesbian Art in America, a expliqué: « À cette époque particulière au milieu des années 70, les lesbiennes ne se représentaient pas sexuellement. Nous étions conscients que les images de lesbiennes étaient quelque chose sur lequel les hommes s’en tiraient.

Parce que nous voulions éviter le regard masculin, toute représentation visuelle du sexe ou des actes sexualisés entre femmes par des femmes était rare. Cooling a relevé le défi de représenter la forme féminine, travaillant en dehors des conventions de l’art lesbien de l’époque, qui, comme Hammond l’a souligné, avait tendance à éviter les représentations du sexe lesbien.

(...) Dans Lesbian Art in America d’Harmony r, Hammond écrit : « Les peintures de Cooling sont à peu près aussi proches que l’art lesbien contemporain arrive à une sensibilité de camp féministe.
(...)Janet Cooling a déménagé en Californie en 1984 pour enseigner à l’Université d’État de San Diego, où elle est restée jusqu’à sa retraite en 2013. (...) Elle a utilisé des couleurs lugubres sur des fonds de velours noir pour représenter des scènes apocalyptiques hallucinatoires. Dans son monde, les animaux et les femmes sont des espèces menacées dans un paysage menacé par l’empiétement patriarcal..."
Source artnews.com 15/03/2022 ►Suite de l'article complet V.O

* "Janet Cooling est née à Chester, en Pennsylvanie, en 1951, mais a grandi dans la banlieue du New Jersey. En 1969, elle a déménagé à Brooklyn pour fréquenter Pratt, où elle a obtenu son B.F.A. en 1973, avant de compléter immédiatement un M.F.A. à la School of the Art Institute de Chicago en 1975..."

Poids: 
0

  

Pages

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)

VOS PARTICIPATIONS et DONSimage-CagnotteTDT.jpg

Dernières Petites Annonces

Spot Suite LEZ ANNONCES TDT
SpotListes Catégories et Départements...

L'éthique de Tasse de Thé
porto.jpgRENCONTREZ-VOUS!
Le but d'une PA est la rencontre. Un RDV sollicitera vos 5 sens +le Feeling!Conseils OLD TDT
Kultur Saphik | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2023  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site