Site Lesbien

BAGDAM ❤️de TOULOUSE
bagdam-printempslesbien_0.jpg
25e Printemps lesbien de Toulouse
 du 4 au 28 avril 2024 -
Famille homoparentale : Parent biologique, parent adoptant… ?
homoparent-lesbi_2.jpg
DROITS HOMOPARENTS
Qui est considéré comme étant le "parent légal" de l’enfant ? La reconnaissance conjointe d’un enfant par un couple de femmes...
Il est désormais INTERDIT d'acheter un chien ou un chat au sein d'une animalerie et sur Internet.
chien-chat2024_0.jpg
Tasse de Thé lutte AUSSI pour la cause Animale !
Depuis le 1er janvier 2024 : Parmi les mesures phares de ce texte, l’interdiction de vendre des chiens et des chats dans les animaleries et sur internet...
 
VOTRE HOROSCOPE LESBIEN 2024
horoscope lesbien_3.jpg
Les Astres et votre Tasse de Thé vous répondent...
Hand-Ball féminin - Les bleues en Finale !
handball-feminin_0.jpgTasse de Thé ❤️ les Sportives !
Mondial de handball féminin. La France élimine facilement la Suède et jouera la Norvège en finale.....
Faire son coming out est une histoire sans fin...
coming-out-jeannemag_0.jpg
Tasse de thé ❤️ JEANNE MAG !
"Je suis ouvertement lesbienne, mais je suis mitigée concernant la Journée du coming out..."
LESBIENNE-vs-TRANSEXUELLE ?!

Manifeste pour le droit de choisir sans étiquette de discrimination Transphobe.

"Nous lesbiennes voulons le droit de choisir avec quels adultes consentants nous couchons sans avoir à nous justifier et avec qui nous nous réunissons pour vivre notre lesbianisme.
Il y a une différence sexe/genre. Le genre est un ensemble de caractéristiques sociales assignées à la naissance, le sexe est un ensemble de caractéristiques physiques constatées à la naissance. Il existe une petite minorité de personnes considérées intersexuées mais même pour la majorité de ces personnes, il y a peu d’ambiguïtés sexuelles constatées à la naissance. On n’assigne pas des caractéristiques physiques, on les constate.
Il existe des personnes attirées par les personnes de même genre. Et des personnes attirées par les personnes de même sexe. C’est notre cas. En raison de cela, nous souffrons d’une vague de violences interne à la communauté LGBT. Notre sexualité est dénigrée comme étant « invalidante ».

Nous ne nous opposons pas à l’existence de communauté homo-genrées parallèles aux nôtres, avec les quelles nous pourrions avoir des espaces et des luttes communes si notre altérité était respectée. Notre objectif dans la vie n’est pas de faire la guerre aux autres minorités : nous voulons juste le droit d’être différentes.

Les lesbiennes ne peuvent pas parler de leurs corps ou de leurs sexualités à elles dans les espaces inclusifs LGBT parce tout rappel de la différence des sexes invalide certaines identités. Nous devons aussi parfois écouter des gens parler de leur pénis et de leurs érections « de trans-lesbienne» ce qui est très embarrassant pour beaucoup d’entre nous.
Mais se réunir entre nous, même le temps d’une soirée, c’est « invalider » des identités. C’est ainsi que des groupuscules attaquent publiquement des figures de la communauté lesbienne pour expliquer qu’un « non » peut être transphobe, même si il doit respecter. Tout étant questionné... (1) ou que « dire non à une femme parce qu’elle a un pénis, c’est confondre identité sociale de genre et désirs/pratiques sexuelles. »(2)
 C’est à dire que c’est ne pas reconnaître qu’une personne à barbe et à pénis est une femme physiquement comme nous. Comme si il était indiscutable qu’elle le soit.
Tout cela basé sur un système « d’alliées » où des femmes généralement hétérosexuelles ou bisexuelles font preuve de vertu ostentatoire en nous imposant des personnes qui veulent se faire une lesbienne et en nous expliquant que si il y a des comportements abusifs il suffit de recadrer la personne mais sans invalider son identité.
On nous explique aussi sur les réseaux sociaux et dans certains évènements LGBT que même si le consentement est important il est du devoir des lesbiennes de s’interroger sur les raisons qui les poussent à refuser certaines personnes -toujours les mêmes – dans leur sexualité (3)

Même si il faut respecter notre consentement, il faut aussi que nous nous interrogions. Si les transexuelles se sentent femmes, pourquoi presque aucune lesbienne ne veut coucher avec elles ? De plus en plus de militant.e.s GBT nous expliquent que nous lesbiennes sommes attirées par les personnes de même genre et pas de même sexe. Parce que reconnaître la réalité du sexe biologique c’est « invalidant ».

Si nous nous réunissons entre nous c’est parce que nous en avons marre que l'on nous impose ces "thérapies de conversion" (2.0). Nous en avons marre de justifier nos refus, qui plus est par des militantes de plus en plus agressives.
La communauté GBT maltraite son L via la culpabilisation permanente qualifiée de "Transphobie".
Nous sommes des femmes avant tout et nous avons un mouvement qui s’appelle le Féminisme vers qui nous trouverons des alliées !

Par L-M (La Lesbienne Masquée)

-----------------------------------------------------
1.►misskoala.canalblog.com (archives)

2.►iaata.info/Transphobie-et-feminisme

3.►YouTube (Vos préférence amoureuses sont-elles discriminatoires)

-----------------------------------------------------

HISTORIQUE: (...) "La marche annuelle de la fierté du 07/07/2018 de Londres... a été envahie par un groupe de lesbienne séparatiste anti-trans... Le groupe, organisé sous le «#GetTheLOut» (enlevez le L /de LGBT)d'environ 10 personnes  proclamait l'affirmation selon laquelle «les droits des lesbiennes sont attaqués par le mouvement trans» et que les lesbiennes devraient quitter le mouvement LGBT pour former leur propre mouvement séparé. Cette croyance se fonde sur sur le fait que les personnes trans sont en quelque sorte une menace pour la vie privée et la sécurité des femmes et que leur identité n'est pas légitime - qu'elles devraient être définies en fonction de leurs organes génitaux et non de leur identité de genre. De même, le groupe soutient que les lesbiennes qui ont des relations amoureuses avec des femmes trans ne sont pas vraiment des lesbiennes...."(...)  «Seules les femmes peuvent être lesbiennes. Un homme opéré ne peut jamais être lesbien. »  Source fugues(ca)10/07/2018  Suite article complet

 

Poids: 
0

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)

   imag-cagnotte_4.jpg
       Spot PARTICIPATIONS & DONS

 

Dernières Petites Annonces

Tribune Lesbienne Libre de TDT | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2024  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site