Portail Lesbien

Chantal DELATORRE 
Capitaine de Tasse de Thé
POUR la Défense Animale et la Bio-écologie...
Jeanne.jpgJeanne Mag Magazine Lesbien virtuel
twitter.jpg facebook.jpg
 
SAPHIK ZODIAC
HOROSCOPE LESBIEN 2021 ?
Les Astres  et votre Tasse de Thé vous répondent...
ANIMAUX - UN"CERTIFICAT DE SENSIBILISATION OBLIGATOIRE !
Tasse de Thé lutte AUSSI pour la protection Animale !
"Dès 2021, les futurs hôtes d'une boule de poil se verront donc remettre un"certificat de sensibilisation obligatoire" qui listera les engagements à prendre avant de faire leur choix... "
Lesbi-religieuses...
POTINS LESBIENS
L'histoire de deux religieuses qui ont abandonné leurs vœux pour leur amour..
Les couples (Lesbiens) €t l'argent
Les bons comptes font les bonnes amantes?
L’une des raisons principales des séparations est aussi l’argent, ne prenez donc pas cet aspect à la légère!...
Une statue pour 2 pirates lesbiennes !
Pionnières Lesbiennes oubliées de l'histoire!
La statue historique d'Anne Bonny et Mary Read a été réalisée par l'artiste britannique Amanda Cotton..
UN PRIX LEZ-HÉROÏNES ?
ON LE FAIT ?

⭐⭐⭐⭐

Tasse de Thé propose la création d'un PRIX "évènementiel" médiatique, récompensant les femmes lesbiennes admirables...
MIXITÉ CHOISIE
LA QUESTION TRANS
Double invisibilisation,"mixité choisie" ou accueil des personnes trans*: le mouvement féministe et lesbien est confronté à de nombreux défis...
CAMPAGNE PRÉVENTION
LESBI-SANTÉ
Une mammographie peut vous sauver la vie ! Prenez soin de vous ..

LESBI-SANTÉ

Prenez soin de vous !
Les femmes qui ont des rapports sexuels avec des femmes pensent ne pas avoir besoin de tests de dépistage... LESBI-Santé
cineGay.jpgPETIT MEMENTO TDT
des Festivals de Films LGBTQI

LezPresse

NOTRE HISTOIRE SAPHIQUE...

Rhénanie-Palatinat - Anne Spiegel (photo) regrette que jusqu'à il y a 40 ans, les mères lesbiennes aient été systématiquement victimes de discrimination dans les affaires de divorce - et demande au gouvernement fédéral de s'excuser également.

La ministre des Femmes et de la Famille de Rhénanie-Palatinat, Anne Spiegel (Verts), a présenté ses excuses aux mères lesbiennes et à leurs enfants pour les souffrances qui leur ont été infligées lors de divorces après-guerre qui impliquaient alors procès et retrait de la garde de leurs enfants pour cause d'homosexualité. "
Jusqu'en 1977, il y avait une discrimination systématique contre les femmes lesbiennes en cas de divorce", a t-elle précisé lors de la présentation d'une étude sur le sort des mères lesbiennes en Allemagne de l'Ouest de 1946 à 2000...

Les résultats de la recherche sont "déprimants et honteux à la fois", a déclaré A. Spiegel. - «En tant que ministre de la femme et de la famille, je voudrais exprimer mes regrets et m'excuser auprès des femmes concernées, de leurs enfants et de leurs familles. Des injustices systématiques ont été infligées aux femmes et aux enfants concernés.

(...) L'étude fournit de nombreuses preuves que les mères lesbiennes vivaient dans la peur, la dépendance et s'inquiétaient de la perte de la garde des enfants et des moyens de subsistance lorsqu'elles divorçaient de leur mari pour avoir une relation amoureuse avec une femme. Selon cela, les avocats ont qualifié les relations homosexuelles de «faute grave».
-"J'espère que le gouvernement fédéral et d'autres Etats suivront l'exemple de la Rhénanie-Palatinat et traiteront également cette injustice", a déclaré le patron de la Fondation Hirschfeld, Jörg Litwinschuh-Barthel, lors de la présentation de l'étude. 

(...) La recherche intitulée "Dans une peur constante" est une étude historique sur les conséquences juridiques du divorce pour les mères ayant des relations lesbiennes et leurs enfants en Allemagne de l'Ouest avec une attention particulière pour la Rhénanie-Palatinat (1946 à 2000)"

Faisant suite à une première étude sur "La persécution et la discrimination de l'homosexualité en Rhénanie-Palatinat "(2017). Les deux travaux ont été financés par le gouvernement de l'État à hauteur de 70 000 euros... " "Nous devons supposer que des milliers de femmes ont été touchées."
Source queer.de 14/01/2021 ► Suite de l'article complet en V.O.
NB.- Le film "CAROL" traite également ce sujet, il est tiré  d'une histoire réelle :

"Le célèbre film lesbien « Carol » est basé sur le betseller fictif du même nom que Patricia Highsmith publia en 1952. Mais il y avait certainement beaucoup d’histoires réelles semblables à celle racontée par ce livre et ce film. Beaucoup que nous ne connaissons pas.

Pourtant, cette histoire est celle de l’aristocrate milliardaire lesbienne Gloria-Morgan Vanderbilt et son combat pour la garde de sa fille.

(PHOTO à dr.) Gloria Morgan Vanderbilt a eu une relation avec Nada Milford Haven 

Gloria Morgan  a été traduite en justice lorsque sa fille avait 10 ans par la tante paternelle de la petite fille, qui a lutté pour enlever la garde de la petite fille, affirmant des « déficiences morales » de la part de la mère (est-ce que ça ressemble à Carol?).
Le procès a été si scandaleux que le juge a envoyé les assistants du tribunal à plusieurs reprises afin que les protagonistes puissent être écoutés calmement.
De nombreux témoins amenés par la tante de la jeune fille ont assuré que Gloria était inapte à élever une fille. La bataille juridique et le procès social ont été féroces « comme être gay était un scandale terrible et un crime justifiant la privation de liberté, presque comme un meurtre », dit sa fille,qui a également été interrogée au procès.
La petite Gloria ne savait pas alors ce que c’était que d’être lesbienne, et il lui semblait être une maladie qu’elle pourrait aussi souffrir. Elle avait peur que sa mère finisse en prison ou qu’elle soit jugée elle-même. Les avocats ont très bien utilisé ce truc.
Finalement, Morgan Vanderbilt perdit la bataille et Gloria fut sous la tutelle de sa tante Gertrude. Des années plus tard, la mini-série Little Gloria... Heureux enfin, dépeindrait l’odyssée des jugements et des héritages qu’il avait à vivre.
Sa fille, Gloria Vanderbilt, a récemment déclaré au magazine Vanidades la perplexité avec laquelle elle a vu les relations homosexuelles de sa mère rendre public en 1934.
Aujourd’hui Gloria se souvient avec affection de sa mère, et son propre fils, et petit-fils de Gloria Morgan-Vanderbilt, est gay, ainsi que d’un journaliste de renom: Anderson Cooper. Une triste histoire incroyablement similaire à celle du film Carol, avec une protagoniste tout aussi célèbre pour sa richesse et sa beauté..." (Source mirales.es)
 

Notre ancienne rubrique (Old TDT) NOTRE HISTOIRE

 

 

Sous-Titre: 

Source queer.de 14/01/2021

Poids: 
0

  
LESBI-LIBERTY !

... Tout sourire dans son sweat blanc à capuche, "Fatou" montre à travers la fenêtre le Sacré Coeur illuminé dans la nuit, visible depuis l'"Escale", une colocation pour lesbiennes exilées en errance.

"Ce lieu c'est un rêve pour moi", poursuit la jeune Malienne de 22 ans, entre les murs blancs de sa chambre, vierge encore de toute décoration et située au dernier étage du triplex qu'elle partage avec quatre autres jeunes femmes depuis quelques semaines...

Situé Butte Montmartre dans le 18e arrondissement de Paris, ce logement de 125m2 a été mis à disposition de l'association Basiliade par la mairie, via son bailleur social Elogie-Siemp, pour y accueillir des femmes qui ont pour point commun d'avoir dû fuir leur pays en raison de leur orientation sexuelle.

"Dans mon quartier au Mali, c'était dangereux pour moi, tout le monde me parlait mal, me montrait en disant 'c'est une lesbienne'", raconte "Fatou", le visage fermé. En arrivant en France, "j'ai beaucoup souffert", confie-t-elle sobrement. "J'ai dormi dans la rue, j'ai fait la manche, là je n'arrive pas encore à réaliser que j'ai enfin un chez moi".
Pour sa colocataire, Dylia, Algérienne de 25 ans, "le fait d'avoir un toit sur la tête" et d'être "entourée et accompagnée par des personnes qui nous comprennent", c'est "rassurant". "On se sent en sécurité", ajoute cette étudiante en psychologie arrivée en France en septembre 2018. "On se sent comme une famille, on a le même but celui de s'en sortir, de s'assumer pleinement, d'être épanouies et d'être heureuses."

Au-delà du logement, les cinq jeunes femmes, âgées de 19 à 28 ans, bénéficient d'un accompagnement social, médical, psychologique par l'association Basiliade, à l'origine de cette initiative et d'un premier site pilote pour exilés homosexuels, lancé en septembre 2020 à Belleville.

- "Il y a une saturation des dispositifs d'hébergement traditionnels et quand les personnes LGBT y trouvent une place, elles sont souvent victimes de discrimination, sont insultées ou agressées", relève Noémie Stella, doctorante à l'origine du projet. "L'idée c'est vraiment de créer un lieu +safe+ pour qu'elles puissent rester sans courir le risque d'être mises à la porte", ajoute-t-elle.
- "C'est la condition pour retrouver une estime de soi qui a été maltraitée, pour faire un parcours sur soi qui leur permet ensuite de voler de leur propres ailes et de sortir de la précarité".
Forte de ses deux sites, Basiliade espère désormais pouvoir ouvrir 16 autres appartements similaires - avec trois colocataires à chaque fois - afin de pouvoir loger les autres exilés LGBT toujours en errance dans la capitale..
Source lepoint.fr 11/01/2021 ► Suite de l'article complet.<=
Sous-Titre: 

Source lepoint.fr 11/01/2021

Poids: 
0

  
NOS LESBI-HEROÏNES

C'est l'histoire de la révolutionnaire Yoshiya Nobuko (photo) , l'écrivaine japonaise (1896-1973), qui a non seulement transformé le roman lesbien en quelque chose lu par toutes les jeunes femmes du pays, mais qui a également vécu une vie de femme ouvertement lesbienne dans un pays extrêmement homophobe.

Elle était l'une des écrivains les plus prolifiques et les plus prospères sur le plan commercial du début du XXe siècle, spécialisée dans les romans d'amour pour adolescents. À la suite de cela, le genre dit de classe S (romans d'amour pour adolescents à contenu lesbien , généralement sous-textuel) est né.
Née en 1896 à Niigata, au Japon. Fille de parents samouraïs, et par conséquent conservatrice, Yoshiya Nobuko a été élevée pour être mère et épouse, comme toutes les femmes de son temps au Japon. Mais à l'adolescence, elle a commencé à écrire et à ignorer l'apprentissage des tâches ménagères.
À l'âge de 19 ans, Yoshiya Nobuko s'installe à Tokyo, se coupe les cheveux, imitant la mode occidentale qui prévaut dans les années 1920, commence à porter son propre style et achète une voiture et une maison . (Elle a été l'une des premières femmes à avoir de tels biens.) Sa propre révolution a continué jusqu'à ce qu'elle devienne la première Japonaise à acheter un cheval de course.

À 27 ans, Yoshiya Nobuko rencontre Monma Chiyo, professeur de mathématiques, avec qui il a une liaison qui a duré 50 ans. Monma avait une fille, et encore une fois, Yoshiya était probablement la première femme japonaise à adopter la fille de son partenaire .

Elles ont créé toute une famille homomarentale. Elles ne se cachaient pas. Ses photographies étaient publiques et a parlé du couple dans des interviews. Mais personne ne sembla relever ce "détail", car toutes les jeunes femmes de l'époque étaient accros à leurs créations.
Son premier travail, Hana Monogatari, est une série de 52 récits d'amitiés romantiques féminines. Des histoires qui représentaient le désir des femmes pour d'autres femmes , la plupart dans le contexte d'une histoire d'amour platonique ou non partagée.

Dans l'une de ses œuvres, Two Virgins in the Attic, deux colocataires tombent amoureuses et décident de vivre ensemble. On dit que c'est le texte le plus autobiographique de l'auteur. Avec ce roman, Yoshiya s'est visiblement positionnée comme une féministe et une défenseure de la diversité. En 1919!

Beaucoup ont commencé à l'interroger, et avec intelligence intelligente, elle a décidé de raconter les mêmes histoires romantiques homoérotiques mais avec une fin hétérosexuelle. C'étaient des amies qui s'aimaient, dormaient même ensemble, mais...  qui finissaient par épouser un homme.
Elle a profité du fait que la société japonaise ne comprenait pas le sexe entre femmes comme quelque chose de possible, et leur a donné ce qu'elles demandaient, une fin «heureuse».
Source mirales.es 11/01/2021 ► Suite de l'article complet en V.O.<=
Sous-Titre: 

Source mirales.es 11/01/2021

Poids: 
0

  
DONALD EN CRISE...

Donald Trump a lancé une"attaque de séparation contre la communauté LGBT" en Amérique en supprimant les protections contre la discrimination, quelques jours avant qu'il ne quitte ses fonctions.

Au milieu des retombées des extrémistes émeutes dans la capitale américaine , le Ministère de la Santé et des Services sociaux (HHS) de Trump a officiellement adopté de nouvelles règles permettant aux bénéficiaires de subventions fédérales du HHS de discriminer les personnes LGBT + au nom de la liberté religieuse...

Le règlement définitif, proposé en novembre 2019 , a été publié jeudi 7 janvier dans un document de 86 pages.
Ils annulent les règles de l'ère Obama qui interdisent la discrimination par ceux qui reçoivent des subventions du HHS contre des personnes sur la base de l'âge, du handicap, du sexe, de la race, de la couleur, de l'origine nationale, de la religion, de l'identité de genre ou de l'orientation sexuelle.

Les règles annulent également l'obligation pour les bénéficiaires du HHS de «traiter comme valides les mariages de couples de même sexe»
(...) Là où les règlements du HHS exigeaient des bénéficiaires qu'ils traitent les mariages entre personnes de même sexe comme valides, ils se lisent désormais comme suit: «Le HHS suivra toutes les décisions applicables de la Cour suprême dans l'administration de ses programmes de récompenses.»(...)

Si les services d'adoption et de placement confessionnels sont financés par le gouvernement, ils pourront donc refuser de placer les enfants dans des familles sur la base de l'orientation sexuelle, de l'identité de genre ou de l'état matrimonial, un changement que les conservateurs religieux avaient réclamé.

Alphonso David, président de Human Rights Campaign, a déclaré dans un communiqué : «À la 11e heure, l'administration du canard boiteux Trump-Pence a publié son assaut de séparation contre la communauté LGBT + via un règlement fédéral qui autoriserait la discrimination dans tout le spectre du HHS programmes bénéficiant d'un financement fédéral.
-"L'administration Biden-Harris et le secrétaire désigné Xavier Becerra doivent œuvrer d'urgence pour abroger cette réglementation discriminatoire."
Source pinknews.co.uk 09/01/2021 ► Suite de l'article complet en V.O.<=
Sous-Titre: 

Source pinknews.co.uk 28/12/2020

Poids: 
0

  
SUPER LESBIAN

L'officier Amanda Topping (photo) fait partie des six agents du département de police de Metro Nashville qui ont mérité des éloges pour leurs actions visant à prévenir les victimes le 25 décembre après l'explosion d' un camping car sur la Second Avenue au centre-ville de Nashville  (capitale de l'État du Tennessee aux États-Unis).

Le suspect de l'attentat à la bombe, Anthony Warner, 63 ans, serait mort dans l'explosion - Trois civils ont été blessés dans l'explosion, Topping et ses collègues ont été salués comme des «héros» par les autorités locales pour leur travail rapide visant à éviter de nouvelles victimes en évacuant la zone....
La policière était au téléphone avec sa femme quand l'appel est arrivé. Après être arrivée sur les lieux, elle s'est souvenue: «J'ai entendu ce que disait le camping-car, et c'est des choses que je n'oublierai jamais - c'était une voix féminine qui disait:« Votre objectif principal est d'évacuer. Évacuez maintenant.
(...) Après avoir passé des minutes cruciales à éloigner les piétons au bout de la rue, Topping a choisi de se diriger vers un collègue près de la camionnette, James Wells, lorsqu'elle a explosé.

Elle a dit: «Je commence à marcher vers lui, et il commence à marcher vers moi… J'étais probablement à environ dix pas de lui, et j'ai vu les plus grandes flammes que j'aie jamais vues, la plus grande explosion. Je l'ai vu trébucher et j'ai senti la chaleur.

- «Je ne sais pas comment j'ai gardé l'équilibre, mais j'ai décollé et sprinter vers lui, et je n'ai jamais attrapé quelqu'un d'aussi dur de ma vie. Nous nous sommes enfoncés dans une porte, et je n'oublierai jamais les fenêtres qui se sont brisées après l'explosion, tout autour de moi.
Amanda Topping a ajouté: «La première chose que j'ai pu donc c'était [passer à la radio], 'Il y a eu une explosion, envoyez plusieurs médecins.' J'avais tellement peur que je venais de perdre tout mon détail. Heureusement, j'ai entendu tout le monde à la radio et je savais que tout le monde était vivant. J'étais heureux d'apprendre que personne d'autre n'a été gravement blessé.
Le maire John Cooper a qualifié les officiers de «héros», tandis que les fonctionnaires ont déclaré que c'était un «miracle» qu'aucun habitant n'ait été tué dans l'attentat.
Source pinknews.co.uk 28/12/2020 ► Suite de l'article complet en V.O.
 
Sous-Titre: 

Source pinknews.co.uk 28/12/2020

Poids: 
0

  

Pages

IMPORTANT: Les Comptes TDT Non-Participatifs ne pourront  être conservés.
Merci de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

►►►CAGNOTTE de TASSE DE THÉ

NB :  Lors d'un contact mail,  pensez à relever l'E-MAIL de votre correspondante (ou vous répondrez au formulaire TDT)...  Malgré qq difficultés d'ergonomie, le site fonctionne, insistez...  Voir Questions Fréquentes ► FAQ
 

LIRELLES
Le Club de Lecture à PARIS entre filles qui aiment les filles !
Vous aimez lire?  Vous aimez échanger ? ...
OùVont-Elles

Dernières Petites Annonces

Messages TDT

porto.jpgRENCONTREZ-VOUS!
Le but d'une PA est la rencontre. Un RDV bien géré sollicite vos 5 sens +le Feeling ! 
CONSEILS(Old TDT)
 

Zorra.jpg ►Publicité PARTENAIRES

►E-mails Invalides

ETHIQUE TDT

 
LezPresse | Tasse de Thé // version avec la balise HTML meta

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2021  ❘ Contact  ❘ Plan du site