Chantal DELATORRE
¨Capitaine de Tasse de thé...
cineGay.jpgPETIT MEMENTO TDT  Festivals LGBTQI+
Prenez soin de vous !LESBI-Santé
twitter.jpg facebook.jpg Réseaux Tasse de Thé, Portail Lesbien
 
We’Moon Land : un sanctuaire pour les femmes et la nature en Oregon
WeMoon land_0.jpg
Terre Lesbienne
Nichée dans les collines du nord de l’Oregon, s’étendant sur 52 acres de verdure, se trouve une communauté de womyn intentionnelle connue sous le nom de We’Moon Land.
Christina ROSMINI En concert à Marseille !
christinaRosmini3_0.jpgTasse de Thé a sélectionné pour vous !
Talent de Femme "Friendly" : Vendredi 20 janvier 20h30 - Espace Julien Marseille...
RUGBY Féminin : Heureuses nouvelles !
XVFéminin-HappyNews_0.jpg
Tasse de Thé AIME les Sportives !
 La talonneuse et vice-capitaine du XV de France féminin, Agathe Sochat, Adèle et leur bébé Nina + Laure Sansus et Pauline Bourdon préparent leur mariage...
Le documentaire sexuel de Cara Delevingne explore le désir féminin...
CaraDelevingne_2.jpg
PLANET SEX ?
 L'actrice et chanteuse Cara Delevingne,  également présente en avant-première du documentaire Planet Sex, où elle explore le désir féminin...
DENA une humoriste iranienne et lesbienne engagée !
Dena_0.jpgTasse de Thé a sélectionné pour vous !
"Dena cartonne avec son one-woman-show "Princesse Guerrière" ...
Coupe du monde féminine de Rugby 2022
RugbyFeminin_0_0.jpgTasse de Thé AIME les Sportives !
"les Bleues gagnent contre les Fidji et se qualifient pour les quarts !... "

LezPresse

FestivalsLesbiens2023.jpg
QUI VEUT ALLEZ AUX FESTIVALS LESBIENS ?

  "Fêtes, concerts, sports, bien-être, ateliers et découverte de femmes lesbiennes, bisexuelles et queer intéressantes: nous présentons cinq festivals lesbiens en Espagne, au Pays de Galles, en Grèce et aux États-Unis.

Été, flirt au soleil... Nous ne pouvons que rêver de cela pour le moment, emmitouflés sur le canapé. Mais cela ne doit pas s’arrêter là : il y a encore cette année des festivals pour les amateurs de danse lesbienne, bisexuelle et queer, les amoureux de la nature, les amateurs de sport ou de culture....

Velvet Ibiza, Espagne, 2-7 mai 2023

5 jours de fête dans un complexe hôtelier tout compris: « Women Only » avec sport, speed dating, musique et surtout party, party, party est la devise de l’Hôtel Cala Martina à l’est de l’île espagnole des Baléares d’Ibiza, qui appartient aux invités seuls sur ces cinq jours. Le festival de l’organisatrice de fête Carine De Mesmaeker, qui organise à Bruxelles la fête des femmes à succès « Velvet Sixty Nine », a lieu depuis 2015 et attire des femmes du monde entier: début janvier, il y avait déjà des réservations de seize pays.
Coûts: 285,- € (chambre double) à 2025,- € (Premium Triple Bungalow) Infos: velvetibiza.es

Out & Wild, Lawrenny/ Pays de Galles, 9-12 juin 2023

Le festival britannique pour les femmes et les non-binaires « queer et en questionnement », qui aura lieu pour la deuxième fois en 2023, est quelque chose pour les amoureux de la nature et les vacanciers actifs: il y a des randonnées, des sports, du bien-être comme des massages, du tai-chi et de la méditation, des ateliers, des discussions, de la musique live et bien sûr des fêtes. Le camping peut accueillir 700 convives, tente ou camping-car que vous devez apporter le vôtre ou réserver une « tente glamping ». L’organisatrice Polly Shute sait comment le faire: elle a travaillé à la London Pride pendant quatre ans et dirige le plus grand groupe lesbien ouvert de Londres « Southbank Surfing ».
Coût: 40 £ (billet journalier), 115 £ (billet de festival sans camping), 145 £ (billet de festival avec camping) - les prix sont valables jusqu’au 31 janvier, après quoi ce sera plus cher!
Out & WildNature à l’état pur : Le site du festival « Out & Wild » est situé en bordure du parc national du Pembrokeshire. outandwild.co.uk

ELLA Mallorca, Espagne, 25 août – 2 septembre 2023

Pour la huitième fois, les organisateurs de l’agence événementielle lesbienne-queer de Munich Hansen&Partner vous invitent au « ELLA Summer » à Palma de Majorque.
En plus des soirées avec des DJ de nombreux pays (y compris DJ Blues de Cologne), des invités lesbiennes, bisexuels et trans* se voient proposer des concerts, des sports, du tango, des rondes de discussion (par exemple avec des activistes queer d’Ouganda et d’Afghanistan), des excursions et des dîners ensemble.
Frais (sans hôtel): entre 73,38 € (étudiants/chômeurs) et 530,64 €; Billets combinés pour certains jours/événements possibles; les hôtels proches du festival sont répertoriés sur le site de l’ELLA ELLA Festival Larguez les amarres chez ELLA Mallorca
Festival des femmes de Sappho, / Grèce, 10-20 sept. 2023

Le Festival international des femmes d’Eressos (Lesbos, Grèce)

Coût (sans hôtel): 100 €; Sur le site Web les recommandations pour les hôtels / appartements sont répertoriées Infos: womensfestival.eu
Femmes Sappho Vous pouvez également vous allonger sur la plage de Skala Ereso ou siroter un cocktail au Flamingo Beach Bar, géré par des lesbiennes...

La Dinah, Palm Springs (Californie/ États-Unis), 20-24 sept. 2023

La « Club Skirts Dinah Shore Week » ou « The Dinah » est célébrée dans le désert californien depuis 1991 et est considérée comme le plus grand événement lesbien au monde. La fête permanente autour de la piscine et ailleurs dans l’hôtel du festival – récemment c’est le Margaritaville Resort – est légendaire, de nombreuses célébrités y ont déjà été vues, dont Lady Gaga, Katy Perry, Lizzo et de nombreuses stars de The L Word, l’année dernière Cara Delevingne y a filmé pour sa série documentaire Planet Sex (RTL+). La programmation 2023 n’est pas encore connue. Coût (hors hôtel) : 35 $ (billet pour une fête), 299 $ (laissez-passer festival), 500 $ (laissez-passer festival VIP) – Attention : prix 2022 (la vente des billets pour 2023 n’a pas encore commencé) Infos: thedinah.com
Source l-mag.de - 25/01/2023

 

Poids: 
0

  
EllenLascelles-ChanntelMcPherson_1.jpg
 LESBIENNE ROYALE

  "Une grande première… Ellen Lascelles (photo à dr.), une cousine de Charles III, a annoncé ses fiançailles avec sa compagne Channtel McPherson   (a.k.a Chan).

   Ce mariage sera la première union lesbienne au sein de la famille royale britannique..
L’arrière-arrière-petite-fille du roi George V a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux. “Le jour de l’an, Chan m’a demandé de l’épouser.elle a transformé ce qui était une année 2022 incroyable en une année 2023 encore plus incroyable”, s’est-elle réjouie sur Instagram. Depuis cette demande en mariage, le couple “flotte sur un nuage d’amour”.
Ellen Lascelles, âgée de 38 ans, est la nièce de David Lascelles, huitième comte d’Harewood. Elle est aussi l’arrière-petite-fille de la princesse Mary, la fille unique du roi George V et de la reine Mary. Actuellement, elle occupe le 74e rang dans l’ordre de succession.
Maman de deux enfants, fruit d’une précédente relation, elle se décrit comme “un esprit libre” et “rêveur”. Elle s’est également attribué le titre de “reine du snack vegan”.
S’il s’agit du premier mariage lesbien, ce n’est pas la première union homosexuelle au sein de la famille royale.
En effet, en 2018, Lord Ivar Mountbatten, un cousin de la reine Elizabeth II, avait épousé James Coyle, un chef de cabine écossais. En 2016, le petit-neveu de Lord “Dickie” Mountbatten avait été le premier membre de la monarchie britannique à faire son coming-out. Ces deux exemples sont des marqueurs de l’évolution des mœurs."
Source fugues.com - 23/01/2023
Poids: 
0

  
CarolynBertozzi_3.jpg
   SUPER LESBIENNE

   Carolyn Bertozzi (photo) est la nouvelle lauréate du prix Nobel de chimie est brillante, fière et ouvertement lesbienne. Elle a 56 ans et elle est mariée à une femme et a des enfants...

   Dans une interview avec El País , elle a déclaré : "Pour autant que je sache, je suis la seule lauréate du prix Nobel à être allé à la cérémonie avec son partenaire de même sexe . Il y a eu d'autres personnes ouvertement homosexuelles qui ont remporté le prix Nobel de Littérature ou prix Nobel de la paix, mais pas ceux des catégories scientifiques...
   - " En science, j'étais sûrement la première. Et à la cérémonie personne n'a sourcillé ni ne s'est étonné, c'était tout à fait normal d'y assister avec ma compagne. C'était génial. Donc, aux prochaines homosexuelles honorées, je peux dire : "Allez-y, prenez vos partenaires."
  Elle est née à Boston. Dans sa vie universitaire, à Stanford, elle appartenait à un groupe de rock, travaillait comme caissière et tondait les pelouses des maisons. Elle a inventé une nouvelle façon de regarder le monde cellulaire et de le modifier...

   -"Pour les cellules tumorales, nous sommes dans la première phase de l'essai clinique, avec deux douzaines de patients atteints d'un cancer du pancréas, de l'ovaire, du côlon, de la peau ou du poumon. L'objectif est maintenant de savoir quelle est la dose en sécurité." .

  Carolyn a une brillante carrière. À 33 ans, elle est devenue la plus jeune scientifique en chimie et biologie,  à recevoir le prix MacArthur Genius. En 2010, il a reçu le prestigieux prix MIT Lemelson.
  Et maintenant, elle est la huitième femme à remporter le prix Nobel de chimie . Les 181 autres étaient des hommes.
  Carolyn Bertozzi a dit à El País qu'être une femme lui a fait plus de mal dans son domaine que d'être ouvertement lesbienne. "Il y a des endroits dans le monde où être gay est un crime et pénalisé. Mais, dans le monde de la science, je dirais que les préjugés inconscients contre les femmes étaient plus durs pour moi que les préjugés contre les homosexuels ."

  "Les lauréats du prix Nobel voyagent normalement à travers le monde, car partout ils veulent qu'ils donnent des conférences, mais il y a près de 70 pays qui criminalisent les actes sexuels entre adultes du même sexe.

  Dans certains, comme l'Arabie saoudite ou le Qatar, la peine peut même être être la peine de mort. Au Qatar, je ne mérite pas d'être en vie parce que je suis lesbienne, même si je suis sûr qu'ils seraient heureux d'obtenir mes médicaments contre le cancer s'ils tombent malades. Je ne peux pas y aller, c'est pas sûr pour moi. Et pas seulement pour ma sécurité : j'ai des enfants qui dépendent de moi et je ne peux pas aller dans des endroits qui ne sont pas sûrs.
Source mirales.es - 11/01/2023
Poids: 
0

  
ShadiAmin_1.jpg <
Le voyage d’une héroîne de la vie réelle

   Shadi Amin, fondatrice de 6Rang, la plus grande organisation LGBTQ + d’Iran, est devenue l’une des militantes lesbiennes iraniennes les plus en vue.

   À l’âge tendre de 19 ans, avec un faux passeport en poche, Shadi Amin a entrepris le voyage le plus ardu et le plus important de sa vie. Voyageant hors d’Iran, elle a traversé péniblement le Pakistan et la Turquie, continuant à travers l’Europe jusqu’à ce qu’elle atteigne l’Allemagne, où son avenir en tant que militante LGBTQ + primée l’attendait...
   Aujourd’hui, Amin est membre fondateur de 6Rang, The Iranian Lesbian and Transgender Network – la plus grande organisation LGBTQ + en Iran. De retour en Iran, Amin était « une étudiante très politique », a-t-elle déclaré à GO au téléphone. « Enfant, j’ai vécu la révolution en Iran, j’étais contre le gouvernement... »
  La présentation plus masculine d’Amin signifiait qu’elle pouvait passer inaperçue dans les rues la nuit, participant à des manifestations contre l’ayatollah Khomeiny (le « premier guide suprême de l’Iran », qui a dirigé son gouvernement farouchement anti-occidental de 1979 jusqu’à sa mort en 1989). « Jusqu’au dernier jour où j’ai vécu en Iran, j’ai refusé de porter un hijab et je ressemblais aux autres garçons de la rue. »

  En tant qu’adolescente iranienne, Amin n’avait aucune représentation du « lesbianisme » pour l’aider à se comprendre. De même, sa famille ne la soupçonnait pas d’être une femme queer parce qu’ils n’avaient pas d’exemples ou d’expériences queer dans leur culture. (...) En raison de cette confusion et de cette honte, la relation d’Amin avec sa petite amie de l’époque, Mana, devait rester secrète. « Elle était si belle », se souvient Amin. Mais Amin n’aurait probablement pas eu l’occasion d’être l’activiste qu’elle est maintenant si elle avait été révélée en Iran avant son évasion.

   Ainsi, son invisibilité lesbienne a agi comme un bouclier, permettant à l’une des activistes lesbiennes iraniennes (qui sera bientôt) la plus en vue de quitter son pays sans être révélée comme LGBT. Amin a décidé de rester dans le placard quand elle est arrivée en Allemagne. De tous ces kilomètres, elle ressentait la pression de rendre sa famille fière. « Mes parents avaient souffert à cause de mes activités politiques et je ne voulais pas qu’ils souffrent aussi à cause de ma maladie », dit-elle. Ainsi, elle a épousé un homme qu’elle décrit jovialement comme « l’homme le moins sexuel du monde ». Son mari est devenu plus un collègue, un frère avec qui elle s’amusait et jouait au football. « Et pendant ces cinq années de mariage, je n’ai pas pensé à ma vie passée, à ma petite amie, tout a été supprimé de mon esprit », dit Amin.

  Jusqu’à un après-midi de 1995, alors qu’Amin vivait sa vie conjugale non sexuelle à Francfort, lorsque le téléphone a sonné. C’était Mana, appelant de Turquie. Elle avait réussi à sortir d’Iran et avait obtenu le contact d’Amin de son cousin. « Dès que j’ai entendu sa voix, c’était comme ouvrir à nouveau la porte à mon passé, à tous mes sentiments et j’ai réalisé à quel point mon existence réelle me manque... qui je suis vraiment. Amin a couru à la bibliothèque des femmes de l’université locale et a commencé à lire tout ce qu’elle pouvait sur le genre et l’orientation sexuelle. « J’ai commencé à m’en occuper », dit-elle d’un ton neutre. À un moment donné au cours de notre entretien, Amin s’excuse pour son anglais, ce à quoi je la rassure qu’elle parle avec le cœur, ce qui se traduit dans n’importe quelle langue. Plus tard cette année-là, Amin s’est rendue à la 4e Conférence mondiale sur les femmes, à Pékin, où des lesbiennes du monde entier se sont réunies – dans ce qui a été qualifié de plus grande campagne de visibilité lesbienne de l’histoire – pour manifester et exiger les pleins droits sexuels pour toutes les femmes. Ce fut un véritable moment clé pour Amin; « C’est ce que je suis », pensa-t-elle en voyant son peuple se lever et réclamer sa place. « C’est a vie. »

Peu de temps après, le divorce d’Amin d’avec « l’un des meilleurs hommes iraniens que j’ai jamais rencontrés » a été finalisé. De retour à sortir avec des femmes et bientôt à vivre avec son partenaire, Amin a officiellement fait son coming out en 1997 (deux semaines avant Ellen Degeneres, note-t-elle en souriant).

Amin s’est fait connaître du public en donnant la première conférence sur les relations homosexuelles d’un point de vue iranien à Berlin en 1997. Elle a également traduit le premier et unique texte persan sur l’existence lesbienne, Ghodrat va Lezzat (Pouvoir et joie), un livre d’essais d’Adrienne Rich et Audre Lorde. « J’étais vraiment connue dans toute la communauté iranienne comme lesbienne, je n’avais plus rien à cacher », a-t-elle déclaré. Et Amin a saisi, et saisit toujours, toutes les occasions qui lui ont été offertes. « Quand une chaîne d’information m’appelle pour me demander si je peux venir au studio pour une interview, j’y vais, peu importe ce que je fais. Je ne veux manquer aucune occasion de parler à des millions de personnes en Iran.

Se tournant vers sa communauté militante pour trouver du réconfort, dont la plupart étaient des féministes hétérosexuelles, Amin s’est fait dire que la presse écrit tout le temps des choses négatives sur tout le monde et qu’elle devrait l’ignorer. Cette réponse lui a fait prendre conscience des intersections distinctes de la discrimination à laquelle sont confrontées les lesbiennes. « Cela m’a fait réaliser qu’ils ne peuvent pas me comprendre, personne ne me comprend dans ces situations, en tant que lesbienne. Seules les personnes qui ont souffert à cause de la discrimination fondée sur leur identité de genre ou leur orientation sexuelle peuvent me comprendre. »

Dans le plus pur style Shadi Amin, elle a appelé 20 Iraniens queer de divers pays de l’UE (France, Allemagne, Danemark, Autriche, Belgique), de Turquie et d’Iran aussi. Ils sont tous venus à Francfort pour une réunion de trois jours au cours de laquelle ils ont discuté de la nécessité d’un réseau capable de résister à ce type d’attaque. De cette rencontre est né 6Rang, le Réseau lesbien et transgenre iranien (la plus grande organisation iranienne LGBTQ+ au monde). Avec une gamme d’activités, allant de la pétition au gouvernement, à la rédaction de rapports, en passant par le fait d’être très actif sur les médias sociaux et de travailler avec les jeunes, l’organisation est une bouée de sauvetage pour les personnes queer en Iran, dans la diaspora et dans la région en général. Ils ont plus de 2500 personnes dans leur communauté WhatsApp, la plupart d’entre eux entre 13-25 ans. « Les jeunes viennent nous voir pour obtenir des conseils juridiques et un soutien psychologique, et nous offrons un soutien quotidien, huit heures par jour, nous organisons des séances avec des psychologues et des conseillers juridiques. » Dès le début, l’organisation a clairement indiqué qu’elle ne voulait pas seulement travailler en ligne ou strictement pour faire sortir les personnes queer du pays. Ce que 6Rang aspire à créer, c’est « un changement de culture en Iran », dit Amin. « Nous voulons faire changer d’avis la famille sur les questions LGBTI+. »
C’est pourquoi Amin peut souvent être trouvée sur VOA Farsi, MBC Perse et à l’ONU, avec ses idées en streaming dans les salons à travers le pays et la diaspora. Tout ce que 6Rang publie est publié en kurde, turc, arabe et farsi. « Les familles ont vraiment besoin d’entendre toutes ces explications dans leur propre langue pour mieux les connaître, pour se sentir plus proches des problèmes », dit Amin.

6Rang travaille sans relâche pour et avec la communauté LGBTQ + d’Iran, et défend toujours les droits et la vie des lesbiennes et des transgenres en particulier. Tout au long de cette période immensément tumultueuse en Iran, 6Rang continue de se concentrer sur deux militantes lesbiennes iraniennes condamnées à mort. Ils ont mobilisé une énorme attention internationale sur le sort des femmes qui sont incarcérées à la prison centrale d’Orumiyeh en ce moment même.

Pendant quatre mois, 6Rang n’a reçu aucune mise à jour de l’Iran « en raison du verrouillage d’Internet », a déclaré Amin à GO. Puis, le 16 janvier, l’organisation a annoncé que l’aété accepté par les deux militants LGBTQ+. 6rang a attribué à l’élan international de soutien et d’indignation, ainsi qu’aux campagnes, le succès de la pression sur les autorités iraniennes pour qu’elles abandonnent les condamnations à mort. « Nous sommes ravis de voir le succès de nos campagnes et l’acceptation de l’appel », écrit Amin, mais nous devons travailler encore plus dur pour assurer [...] Sareh et Elham sont libérées », dit Amin. Les vraies paroles d’une militante qui continue de donner sa vie pour faire de son pays, et de ce monde, un endroit plus juste et plus libre pour nous tous.
Source gomag.com -19/01/2023 - (Article complet sur le site) 
Poids: 
0

  
SarahPaulson-HollandTaylor_1.jpg
Happy Birthday Holland Taylor !

  Ahhh Donnez-nous une petite amie comme Sarah Paulson (photo à g.), avec cet humour fantastique, ce grand talent, cet art et ces merveilleuses déclarations d’amour qu'elle  fait à sa petite amie, de 35 ans son aînée, Holland Taylor.

   C'est la manière publique dont cette année (comme chaque année), Sarah fête l’anniversaire de sa bien-aimée:..
 - "Que dire...Vous êtes assise au comptoir à moins de 15 pieds de moi, sirotant votre café au chocolat comme d’habitude. Je suis plus heureuse de cette façon... Lorsque nous parlons de ce que signifie vivre, de ce qu’est cette expérience humaine, nous nous retrouvons toujours quelque part où vous n’êtes pas exactement sûre d’y avoir suffisamment contribué...

- "Je peux énumérer toutes les façons dont vous êtes importante, les façons dont vous avez contribué à la vie de ceux qui vous entourent, ainsi que du monde en général (ANN, par exemple) Mais je peux en parler une partie avec acuité... Car vous êtes la plus importante pour moi."

- "Vous m’avez changée. Partager ma vie avec vous a donné un sens à tout le reste. Joyeux anniversaire à vous, Holland V. Taylor. Je veux juste vous remercier. Merci de m’aimer. Je ne serai plus jamais la même."

Holland Taylor qui a joué la mère de l’inoubliable Helena Peabody de The L Word, a fait son coming out public à l’âge de 72 ans en 2015. Dans une interview avec Death, Sex & Money a déclaré que leur partenaire était une femme: « C’est la chose la plus extraordinaire et la plus merveilleuse qui me soit jamais arrivée dans la vie.

Sarah en a également précisé, dans une interview sur Harper’s Bazaar, pour la différence d’âge de plus de trois décennies entre les deux partenaires - "Nous avons une façon de penser très âgiste qui nous a fait croire que vieillir signifie que nous ne pouvons plus ressentir de désir pour les autres.

- "Je suis consciente que mes choix concernant les partenaires romantiques ont été non conventionnels. Mais si l’un d’entre eux devait être basé sur ce que l’on attend de moi, à la fin, j’aurais l’impression de porter une camisole de force et je ne suis pas disposée à le faire. La seule chose que je peux dire à ce sujet, c’est que je suis très amoureuse, et il se trouve qu’en ce moment, la personne dont je suis amoureuse est Holland Taylor."

Pour info,  Sarah Paulson a déjà eu une relation de 5 ans avec l’actrice, également assez âgée, Cherry Jones..."

Source mirales.es -14/01/2023
Poids: 
0

  

Pages

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)

Dernières Petites Annonces

Spot Suite LEZ ANNONCES TDT
SpotListes Catégories et Départements...

L'éthique de Tasse de Thé
porto.jpgRENCONTREZ-VOUS!
Le but d'une PA est la rencontre. Un RDV sollicitera vos 5 sens +le Feeling!Conseils OLD TDT
LezPresse | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2023  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site