Site Lesbien

Famille homoparentale : Parent biologique, parent adoptant… ?
homoparent-lesbi_2.jpg
DROITS HOMOPARENTS
Qui est considéré comme étant le "parent légal" de l’enfant ? La reconnaissance conjointe d’un enfant par un couple de femmes...
Il est désormais INTERDIT d'acheter un chien ou un chat au sein d'une animalerie et sur Internet.
chien-chat2024_0.jpg
Tasse de Thé lutte AUSSI pour la cause Animale !
Depuis le 1er janvier 2024 : Parmi les mesures phares de ce texte, l’interdiction de vendre des chiens et des chats dans les animaleries et sur internet...
 
VOTRE HOROSCOPE LESBIEN 2024
horoscope lesbien_3.jpg
Les Astres et votre Tasse de Thé vous répondent...
Hand-Ball féminin - Les bleues en Finale !
handball-feminin_0.jpgTasse de Thé ❤️ les Sportives !
Mondial de handball féminin. La France élimine facilement la Suède et jouera la Norvège en finale.....
Faire son coming out est une histoire sans fin...
coming-out-jeannemag_0.jpg
Tasse de thé ❤️ JEANNE MAG !
"Je suis ouvertement lesbienne, mais je suis mitigée concernant la Journée du coming out..."
Pourquoi la visibilité des lesbiennes plus âgées est-elle si essentielle
raga-et-nicola_0_0.jpg
VIEILLIR EN ROSE
Raga et Nicola(photo) , l’un des premiers couples de lesbiennes à emménager dans le Tonic Housing de Londres, la première communauté de retraités LGBTQ+ du Royaume-Uni....
senat2023lgbt_1_0.jpg
PAS TROP TARD...

FRANCE - "Il s'agit d'une proposition de loi symbolique afin de réparer une erreur de la société de l'époque", a expliqué Hussein Bourgi, sénateur socialiste, à l'origine du texte qui sera examiné lors d'une « niche parlementaire".

- "Des vies broyées" : des milliers de personnes ont été condamnées pour homosexualité en France, jusqu’en 1982. Une proposition de loi, qui sera débattue mercredi 22 novembre au Sénat, vise à les réhabiliter et à reconnaître la responsabilité de l’Etat dans cette persécution...
- "Il s’agit d’une proposition de loi symbolique afin de réparer une erreur de la société de l’époque », a expliqué à l’AFP Hussein Bourgi, sénateur socialiste, à l’origine du texte qui sera examiné lors d’une « niche parlementaire ». Sur Yagg, en 2015, Hussein Bourgi, alors président du Mémorial de la déportation homosexuelle (MDH), militait déjà sur cette question de la reconnaissance.
Il propose que la France reconnaisse sa politique de discrimination à l’encontre des personnes homosexuelles entre 1942 et 1982, basée sur deux articles du code pénal, l’un établissant un âge spécifique de consentement pour les relations homosexuelles et l’autre aggravant la répression de l’outrage public à la pudeur commis par deux personnes de même sexe.

Ces lois ont eu « des répercussions beaucoup plus graves que ce que l’on ne peut soupçonner aujourd’hui : elles ont broyé des personnes, certaines ont perdu leur emploi ou dû quitter leur ville », souligne Hussein Bourgi.

Sa proposition de loi prévoit également de créer une commission indépendante afin d’indemniser les personnes condamnées, à hauteur de 10 000 euros...
(...) - «L’homophobie d’Etat, c’était pourchasser les homosexuels partout », se souvient auprès de l’AFP Michel Chomarat, 74 ans, interpellé en mai 1977 à Paris, aux côtés de huit hommes, lors d’une incursion policière dans le bar gay Le Manhattan. - « C’était un endroit privé, l’entrée était filtrée, malgré cela, des policiers sont venus puis nous ont emmenés menottés, nous accusant d’outrage public à la pudeur », témoigne le militant. Il regrette que cette proposition de loi arrive « aussi tard », de nombreuses personnes concernées par les condamnations étant déjà décédées.
Pour Joël Deumier, co-président de SOS Homophobie, cette «reconnaissance» du rôle de l’Etat est «indispensable» : «s’il existe encore de l’homophobie dans la société actuelle, c’est aussi parce que des lois, des règlements et des pratiques de l’Etat ont légitimé cette discrimination dans le passé», estime-t-il.
L’Allemagne a décidé en 2017 de réhabiliter et d’indemniser quelque 50 000 hommes condamnés pour homosexualité sur la base d’un texte nazi resté en vigueur longtemps après la Seconde Guerre mondiale. L’Autriche est en train de mettre en place un dispositif similaire, qui devrait entrer en vigueur en février 2024.
(...) Outre le fait que les dossiers administratifs sont « compliqués » à monter, il s’agit d’un sujet douloureux, sur lesquels les concernés préfèrent souvent ne pas revenir : « il s’agissait d’une condamnation infamante, violente à vivre », souligne le spécialiste...
(...) D’après ses travaux, au moins 10 000 condamnations ont eu lieu dans l’Hexagone entre 1942 et 1982, sur la base de l’article du code pénal qui établissait un âge spécifique de consentement pour les relations entre personnes de même sexe. Il s’agissait principalement d’hommes, de classe populaire. Un tiers d’entre eux étaient mariés, un quart avaient des enfants. L’ampleur des condamnations de femmes lesbiennes est encore mal connu.
(...) Lors d’une table-ronde organisée au Sénat lundi 13 novembre par Hussein Bourgi et à laquelle Komitid a pu assister, Michel Chomarat a regretté que le rapporteur de la proposition de loi, Francis Szipner, de la droite sénatoriale, n’ait pas auditionné les victimes. Selon nos informations, il n’a pas non plus auditionné des associations mémorielles dont les Oublié·es de la mémoire ni des spécialistes de la question comme Régis Schlagdenhauffen.
► Source komitid.fr - 20/11/2023
Poids: 
0

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)

   imag-cagnotte_4.jpg
       Spot PARTICIPATIONS & DONS

 

Dernières Petites Annonces

Vers une réhabilitation des personnes condamnées pour homosexualité en France ? | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2024  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site