Site Lesbien

ÉTATS-UNIS -Première compagnie aérienne au monde pour chiens
dog-cie_0.jpg
Tasse de Thé lutte AUSSI pour la cause Animale !
Nous pouvons officiellement accueillir Bark Air, la première compagnie aérienne au monde pour les animaux de compagnie...
"LA AMIGA DE MI AMIGA" (L'amie de mon amie)
filmLesbien-es_0.jpg
FILM LESBIEN +VIDÉO Bande Annonce
un film de la réalisatrice et actrice principale Zaida Carmona  (Esp. 2022, 85 mn) qui s'inspire de sa propre vie de bohème dans la capitale espagnole...
Louisa Jacobson, fille de Meryl Streep, présente sa petite amie
LouisaJacobson-lesbi_0.jpg
POTINS LESBIENS
Meryl a eu 75 ans et sa fille Louisa a profité de cette journée spéciale pour dire au monde qu'elle est lesbienne et qu'elle a une petite amie...
Taylor Swift célèbre les fiançailles lesbiennes lors de son concert
concertTaylorSwift_0_0_0.jpg
BILLETS DOUX
Il n'est pas surprenant que lors des concerts de Taylor Swift de voir des gens se fiancer...
Albe rend hommage aux femmes fortes, puissantes et queer
Albe_0.jpg
TALENTS de FEMMES
"Sorcières"(clip sorti en avril dernier) raconte la rencontre de deux femmes lors d’un des concerts de Albe (photo)...
"LESBIENNES, QUELLE HISTOIRE ?"
Docu-MarieLabory_1_0.jpg
Tasse de Thé a sélectionné pour vous !
"LESBIENNES, QUELLE HISTOIRE ?" Accessible au replay sur la chaine HISTOIRE TV...

Kultur Saphik

ExpoArtLesbien_1.jpg
 Expo LA - À la recherche de lesbiennes

    "LOS ANGELES - L'exposition d'art "Looking for Lesbians" est influencée par la de pulp fiction lesbienne et d'autres documents d'archives liés à la littérature lesbienne...

    L'exposition a été créée par Sarah-Joy Ford, une artiste textile de Manchester, en Angleterre, qui est également l'artiste en résidence aux archives ONE des bibliothèques USC .

    L'exposition présente non seulement la collection de pulp fiction lesbienne, mais met également en évidence son importance et son héritage, selon les informations de ONE Archives.

    Le cœur de "Looking for Lesbians" est une série d'œuvres qui examinent la sororité en tant que site d'intimités saphiques, de désir et de perte ainsi que de régulation brutale des féminités acceptables.

    Ces pièces s'inspirent de certains des premiers écrits lesbiens par des femmes, notamment le roman "Spring Fire" de Vin Packer en 1952 et le roman "Odd Girl Out" d'Ann Bannon en 1957.
        pulpFictionLesbian_0.jpg

   L'exposition d'art "Looking for Lesbians" est influencée par la de pulp fiction lesbienne et d'autres documents des archives ONE liés à la littérature lesbienne à Los Angeles

    Le travail de Ford dans "Looking for Lesbians" explore également les sociétés de femmes et les espaces non mixtes dans la culture lesbienne. Les pièces comprennent une courtepointe, un survêtement et des patchs brodés.

    Leur iconographie s'inspire d'une gamme de symboles lesbiens - de l'éclosion funéraire d'Anne Lister aux labrys des Amazones de Monique Wittig.
    Le travail a une esthétique délibérément féminine , utilisant des nuances de rose, des teintes pastel, du satin et des paillettes.
    "Looking for Lesbians" met également en lumière un réseau de littérature lesbienne de Los Angeles, y compris Carolyn Weathers et Jenny Wrenn's Clothespin Press, la série Lesbian Writers à la librairie A Different Light à Silver Lake et le projet "Excavations" de Terry Wolverton au Women's Building près de MacArthur.
    "Looking for Lesbians" ouvrira ses portes le 23 juillet à la ONE Gallery de West Hollywood .
► Source qvoicenews.com 13/07/2022

IMAGE : *L'exposition d'art "Looking for Lesbians" est influencée par la collection de pulp fiction lesbienne et d'autres documents des archives ONE liés à la littérature lesbienne à Los Angeles. L'exposition a été créée par Sarah-Joy Ford, une artiste textile de Manchester, en Angleterre, qui est également l'artiste en résidence aux archives ONE des bibliothèques de l'USC. Photo : Archives ONE dans les bibliothèques de l'USC

Poids: 
0

  
NicoleBrossard_1.jpg   Nicole Brossard, grande poétesse québécoise...

   "Nicole Brossard, écrivaine, théoricienne et éditrice québécoise dont la carrière est marquée par son militantisme pour les causes féministe et LGBT+".

    Née à Montréal en 1943, Nicole Brossard est une des écrivaines les plus connues et respectées au Québec, où elle habite toujours.
   La plupart de ses livres sont traduits en anglais, sept de ses livres ont été traduits en espagnol et plusieurs autres livres ont été traduits en japonais, italien, allemand, norvégien et slovène. Ses textes sont parus dans différentes revues à travers le monde et ses livres sont étudiés dans plusieurs universités québécoises, canadiennes, américaines, européennes, mexicaines et argentines.
   Plusieurs livres sont consacrés à son œuvre. Dès le début des années 1970, son œuvre s’est vite imposée comme une source d’inspiration formelle pour toute une génération.
   Outre son œuvre qui comprend plus de trente-cinq titres, Nicole Brossard a co-fondé la revue littéraire La Barre du Jour (1965-1975), réalisé un documentaire

    (...)Son œuvre a été à plusieurs reprises consacrée par de nombreux prix littéraires dont le Prix du Gouverneur Général en 1974 et en 1984, le Prix International de Poésie de Trois-Rivières en 1989 et en 1999, le Prix Athanase-David, en 1991, la plus haute reconnaissance littéraire au Québec et, en 2006, le Prix Molson du Conseil des Arts du Canada.

   Elle est membre de l’Académie des Lettres du Québec depuis 1994 et, en 2006, elle a reçu le grade de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade de la francophonie.
source printempsdespoetes ► Nicole Brossard
"Villes réellement" lu par Nicole Brossard

FRANCE CULTURE écouter Nicole Brossard
 

Notre ancienne rubrique TDt ►Tasse de Thé Love la Poésie Lesbienne/a>

Poids: 
0

  
tendanceLesbienne2_0.jpg   LOOK LESBIEN Tendance

   "S’habiller comme une lesbienne" est sexy et puissant, très nouvelle tendance, dit une experte de la mode

   L’auteure Jill Gutowitz* (photo à dr.) 30 ans, souligne que des stars féminines comme Kristen Stewart (photo à g), 31 ans, Zendaya, 25 ans, et Bella Hadid, 25 ans, ont fait de "s’habiller comme une lesbienne" une tendance de la mode grand public.

   Du tapis rouge chic aux rues de New York, les femmes qui s’identifient directement échangent leurs talons de 6 pouces et leurs corsets écrasant les côtes contre des bottes Dr. Martens et des gilets de pull tricotés.

   (...) -"La mode lesbienne intégrée semble validante, comme si nous avions eu raison tout ce temps" a déclaré Jill Gutowitz, 30 ans, dans un article tendance pour Harper’s Bazaar.
   - "Bien que je me sente heureuse que la mode lesbienne soit si aimée aujourd’hui, une partie de moi ressent également du ressentiment », a écrit J. Gutowitz dans Harper’s.

   "Les looks androgynes pour lesquels les lesbiennes étaient autrefois honteuses, qui étaient autrefois des identifiants visuels au sein de notre propre communauté, sont maintenant des incontournables d’Urban Outfitters. »JillGutowitz.jpg

   Malgré son amertume, Jill Gutowitz a déclaré: « Cela m’apporte une grande joie de voir des femmes à tous les niveaux choisir le confort et l’efficacité plutôt que des traditions vestimentaires dictatoriales et genrées."
   Elle a prédit que les incontournables de la mode de cet été incluront: un t-shirt noir ample à porter dans la piscine et croakies - des lunettes de soleil avec une chaîne de cou. Et déclaré cet automne, le célèbre accessoire sera: « Un très petit portefeuille de poche sur une chaîne avec seulement trois manches pour votre licence, votre carte de crédit et votre carte d’assurance.

   Et la tendance « s’habiller comme une lesbienne » a également pris le dessus sur les femmes hétérosexuelles sur TikTok. Mais pour les filles non célèbres, les sweats à capuche et les sweats amples, plutôt que les costumes et les bottes haut de gamme, semblent être le vêtement de choix..."

Source nypost.com 15/03/2022 ► Suite article complet en VO.

*Jill Gutowitz est une écrivaine du New Jersey. Ses écrits ont été publiés dans des publications telles que The New Yorker, Vanity Fair, Vulture et bien d'autres. Elle vit à Los Angeles.... "Girls Can Kiss Now" est sa première collection d'essais.

 

Notre ancienne rubrique LESBI-TENDANCE

 

Poids: 
0

  
    JanetCooling_1.jpgTALENTS LESBIENS

   ÉTATS-UNIS -  Janet Cooling* (photo), qui a imaginé un style de peinture figurative construit sur des symbologies lesbiennes et féministes dans les années 1970 et 80, est décédée à Richmond, en Virginie, le 25 février à l’âge de 70 ans d’un cancer du sein.

   Sa compagne et épouse depuis 40 ans, Jackie Corlin, a confirmé son décès.
   Parmi les premiers artistes à être une lesbienne dans le monde de l’art américain, Cooling peint sans crainte des œuvres qui vont à l’encontre du goût populaire et des mœurs sociales normatives.
   Parmi ses premiers promoteurs figuraient la fondatrice du New Museum, Marcia Tucker, l’historienne de l’art féministe et cofondatrice de Woman’s Building, Arlene Raven, et le conservateur Dan Cameron qui, en 1982, a inclus Cooling dans « Extended Sensibilities: Homosexual Presence in Contemporary Art » au New Museum, la première exposition muséale aux États-Unis à aborder des thèmes gays et lesbiens dans le travail contemporain..
(...) «Dans quelques années, je crois que les historiens reconnaîtront à quel point son développement d’une esthétique axée sur la femme était vraiment prémonitoire.
Janet Cooling a travaillé à Artemisia, la galerie coopérative de femmes à Chicago... Artemisia a contribué à faire entrer Cooling dans les mondes émergents des espaces artistiques féministes et de la politique lesbienne. ..
   À Chicago en 1979, J. Cooling a commencé ses dessins érotiques de femmes nues entrelacées dans des paysages sublimes. Dans une déclaration d’artiste, J. Cooling a positionné l’exposition comme une percée pour sa pratique: « J’ai commencé à saccager ma formation académique sur un sujet approprié en utilisant ma propre expérience en tant que jeune femme comme contenu. Le sujet est devenu le récit du coming out. »

À l’époque, seule une poignée d’artistes étaient lesbiennes. Encore moins faisaient des œuvres explicites et figuratives sur leurs sexualités. Dans une interview de 2008, l’artiste Harmony Hammond, qui avait inclus Cooling dans son livre phare de 2000 Lesbian Art in America, a expliqué: « À cette époque particulière au milieu des années 70, les lesbiennes ne se représentaient pas sexuellement. Nous étions conscients que les images de lesbiennes étaient quelque chose sur lequel les hommes s’en tiraient.

Parce que nous voulions éviter le regard masculin, toute représentation visuelle du sexe ou des actes sexualisés entre femmes par des femmes était rare. Cooling a relevé le défi de représenter la forme féminine, travaillant en dehors des conventions de l’art lesbien de l’époque, qui, comme Hammond l’a souligné, avait tendance à éviter les représentations du sexe lesbien.

(...) Dans Lesbian Art in America d’Harmony r, Hammond écrit : « Les peintures de Cooling sont à peu près aussi proches que l’art lesbien contemporain arrive à une sensibilité de camp féministe.
(...)Janet Cooling a déménagé en Californie en 1984 pour enseigner à l’Université d’État de San Diego, où elle est restée jusqu’à sa retraite en 2013. (...) Elle a utilisé des couleurs lugubres sur des fonds de velours noir pour représenter des scènes apocalyptiques hallucinatoires. Dans son monde, les animaux et les femmes sont des espèces menacées dans un paysage menacé par l’empiétement patriarcal..."
Source artnews.com 15/03/2022 ►Suite de l'article complet V.O

* "Janet Cooling est née à Chester, en Pennsylvanie, en 1951, mais a grandi dans la banlieue du New Jersey. En 1969, elle a déménagé à Brooklyn pour fréquenter Pratt, où elle a obtenu son B.F.A. en 1973, avant de compléter immédiatement un M.F.A. à la School of the Art Institute de Chicago en 1975..."

Poids: 
0

  
Mesdames, il est temps de passer vos examens !

1. - La prévention des cancers du sein, mammographies et dépistages+ auprès des gynécologues, ceux-ci étant moins bien fréquentés par la communauté des femmes lesbiennes en général et, dont les statistiques prouvent malheureusement le triste impératif.
2.- La sensibilisation de l'accueil et la communication par les médecins gynécologues, ainsi que le développement de questionnaires adaptés à la communauté des femmes lesbiennes, différent de celui des femmes hétérosexuelles...

"Une grande partie du corps médical est habitué à négliger la communauté lesbienne, à qui il incombe souvent d'auto-évaluer elle-même les problèmes de santé de ses membres.

Comparativement aux femmes hétérosexuelles, les lesbiennes semblent moins susceptibles de passer les examens médicaux de routine (frottis de dépistage et mammographie), permettant d'identifier ce qui doit l'être à un stade précoce pour le traiter à temps , à savoir : le cancer du col de l'utérus et le cancer du sein entre autres. Et c'est un vrai problème d'alerte de santé !

Changer les attitudes des lesbiennes elles-mêmes est un autre défi. Les femmes hétérosexuelles voient plus souvent leurs médecins pour des conseils sur la contraception, les soins prénatals et postnatals... Et quand une lesbienne fait une première visite chez le gynécologue, le médecin présume d'emblée que la patiente est hétérosexuel et demande à quelle méthode de contrôle des naissances qu'elle utilise..

Dr. Lisa Pratt, directrice médicale de la clinique du Lyon-Martin femmes à San Francisco, a déclaré que certaines lesbiennes rechignent à se confier à un médecin, même si la franchise pourrait faciliter un diagnostic. -"Il ya une vulnérabilité de divulguer des renseignements à quelqu'un que vous ne connaissez pas vraiment" dit-elle. "Trop souvent, le médecin en blouse blanche adopte une attitude patriarcale qui n'engendre pas cette confiance."

Si la majorité des lesbiennes sont en excellente santé et se tournent de plus en plus vers des vies saine en mangeant "bio", il existe cependant comme dans toutes les communautés visées par des préjugés et des regards négatifs, des problèmes fréquents liés au stress et une forte sous-estime de soi, au sein d'une société encore trop frileuse. Cela conduit, notamment chez les jeunes femmes lesbiennes, à des comportements excessifs ou morbides -comme le tabagisme, l'alcool voire la toxicomanie et également aussi constatés des problèmes d'obésité - qui davantage marginalisent !
Parce que beaucoup de lesbiennes sont examinées moins souvent que les autres femmes - et en raison de comportements "excessifs" relativement élevés - il y a d'avantage de suspicion concernant les cancers du sein ou du col utérin et de plus avec le risque de commencer le traitement trop tard. Les lesbiennes sont également moins susceptibles d'avoir des enfants avant 30 ans, et passent à côté de l'allaitement qui réduit le risque de cancer du sein.

Il y a peu de données sur le sujet et peu de médecins ou de spécialistes prennent conscience de la spécificité des homosexuelles. Un défi, pour tous ceux qui s'intéressent à la santé des lesbiennes, car les problèmes auxquels ils sont confrontés sont plus subtils que ceux auxquels font face les hommes gays. Dans la communauté gay masculine, la plupart des questions portent sur les maladies sexuellement transmissibles - ce genre de risque pour la santé est absolument clair" a déclaré Susan Cochran, épidémiologiste à UCLA.

Il est urgent que les lesbiennes prennent conscience des risques encourus par le manque de suivi et d'examens gynécologiques et d'éduquer les médecins à l'empathie et la réflexion envers les spécificités de la santé homosexuelle !

La Britannique Lesbian &Gay Foundation, affirme que le seul dépistage cervical permet d'économiser 5.000 vies de femmes chaque année. (Janv.2013)

Article VO.très librement adapté par TDT source nbcnews en VO.

Voir Kultur Saphik Santé lesbienne 2
REGARDER LA VIDEO "Entre filles, on ne risque rien" d'Emilie Jouvet(MST Prévention)
 
Poids: 
0

  

Pages

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)

   imag-cagnotte_4.jpg
       Spot PARTICIPATIONS & DONS

 
Kultur Saphik | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2024  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site