Site Lesbien

BAGDAM ❤️de TOULOUSE
bagdam-printempslesbien_0.jpg
25e Printemps lesbien de Toulouse
 du 4 au 28 avril 2024 -
Famille homoparentale : Parent biologique, parent adoptant… ?
homoparent-lesbi_2.jpg
DROITS HOMOPARENTS
Qui est considéré comme étant le "parent légal" de l’enfant ? La reconnaissance conjointe d’un enfant par un couple de femmes...
Il est désormais INTERDIT d'acheter un chien ou un chat au sein d'une animalerie et sur Internet.
chien-chat2024_0.jpg
Tasse de Thé lutte AUSSI pour la cause Animale !
Depuis le 1er janvier 2024 : Parmi les mesures phares de ce texte, l’interdiction de vendre des chiens et des chats dans les animaleries et sur internet...
 
VOTRE HOROSCOPE LESBIEN 2024
horoscope lesbien_3.jpg
Les Astres et votre Tasse de Thé vous répondent...
Hand-Ball féminin - Les bleues en Finale !
handball-feminin_0.jpgTasse de Thé ❤️ les Sportives !
Mondial de handball féminin. La France élimine facilement la Suède et jouera la Norvège en finale.....
Faire son coming out est une histoire sans fin...
coming-out-jeannemag_0.jpg
Tasse de thé ❤️ JEANNE MAG !
"Je suis ouvertement lesbienne, mais je suis mitigée concernant la Journée du coming out..."

LezPresse

sibelshick_1.jpg
Féminisme intersectionnel ou quoi ?

Dans son nouveau livre « Cancel White Feminism », Sibel Schick (photo) plaide pour un féminisme inclusif qui reconnaît les femmes trans comme des femmes et prend le parti des personnes touchées par le racisme.

Sibel Schick, née à Antalya en 1985, est auteure, journaliste et chroniqueuse indépendante. Elle vit en Allemagne depuis 2009 et écrit des textes sur le féminisme, le racisme et la politique turque depuis 2016.
C’est exactement ce que décrit et critique la journaliste et auteure controversée Sibel Schick dans son livre « Cancel White Feminism ». Selon elle le féminisme doit devenir plus féministe.
Il n’est certainement pas faux de se demander qui et ce que représente réellement le féminisme, tel qu’il s’exprime aujourd’hui et dans ce pays. Bien sûr, pour les femmes et leurs droits égaux, c’est la réponse évidente. Pour toutes les femmes ?

Comme toujours, elle est directe et agressive, ne mâche pas ses mots et prend le parti en faveur des femmes trans en tant que femmes et considère le travail du sexe comme un travail qui, comme tout travail, consiste à créer des conditions de travail équitables. et contre les pratiques d’exploitation.

Avec sa position anticapitaliste et son sens de l’intersectionnalité, Schick touche souvent le point sensible des problèmes sociaux d’aujourd’hui... Mais il arrive parfois que l'auteur outrepasse le propos dans ses arguments ou, malgré toutes les critiques légitimes, jette le bébé avec l'eau du bain, comme on dit.
Justement : qu’est-ce que cela signifie lorsque Sibel Schick appelle à un féminisme plus féministe ? Elle s’appuie sur l’idée selon laquelle le féminisme blanc nuit principalement aux plus vulnérables de notre société.
Elle critique son caractère unilatéral flagrant, car il décrit les hommes uniquement comme des oppresseurs et les femmes uniquement comme des victimes, et la discrimination ne peut exister qu'en raison du sexe.
Les hiérarchies sociales ne sont pas perçues comme un problème structurel, mais simplement comme une structure dans laquelle la répartition est importante. C’est pourquoi le système de quotas n’élimine pas les inégalités et le sexisme.
Le féminisme blanc veut plutôt faire partie du système : « Le féminisme blanc fait référence aux efforts pour une représentation et une participation égales des femmes dans les systèmes d'exploitation, sans remettre en question le concept de « pouvoir ».

Schick, par exemple, considère les femmes trans comme parmi les plus vulnérables de notre société et prend immédiatement leur parti en accusant à juste titre le féminisme radical et tous les TERF de « lutter contre les droits et libertés des personnes trans ». La propagande contre la loi d’autodétermination est insupportable.

Et ici, Alice Schwarzer et son magasin du coin jouent un rôle de premier plan, dont Schick décrit ainsi la méthode : "Quiconque a tort et veut discréditer les critiques à son encontre doit mener une campagne de diffamation bruyante et agressive - cette méthode n'est pas nouvelle, Nous connaissons les tyrans populistes de droite dans le monde comme Trump, Orbán ou Erdoğan."

À ce stade, Schick cite Hannah Arendt qui a déclaré : « Brouiller la frontière entre les faits et les opinions est l'une des formes de mensonge. » Ce qui est choquant, c'est à quel point cette forme de mensonge est prometteuse, et aussi comment le féminisme se transforme littéralement en violence.

Parfois, cependant, Schick va au-delà du but dans ses conclusions - par exemple lorsqu'elle affirme, au sujet de la migration, que les frontières nationales ont été "inventées" pour se protéger contre les migrants stigmatisés.
Ou là où il est dit : « Le fait que les Blancs s’enrichissent grâce au travail des Noirs est du colonialisme. » Parce que le capitalisme exploite tout le monde lorsqu’il s’agit de maximiser les profits. Sans compter que le terme de colonialisme perdrait ainsi sa précision définitionnelle ainsi que son historicité.

Et là où elle jette le bébé avec l’eau du bain, Schick parle de genre. Il ne peut pas s’agir de l’abolition du genre, comme le prétendent souvent les discours transphobes, car le fait que le genre existe ne doit pas empêcher quiconque d’avoir sa propre image de soi et de faire respecter sa perception de soi.

La binarité n’est vraiment pas le problème si elle peut seulement être pensée et vécue de manière inclusive. Et l’inclusion fonctionne dans toutes les directions et est à l’opposé de l’exclusion. Quiconque le souhaite peut le faire dans mon essai « À l’extérieur ou à l’intérieur de la binarité ». lire, c'est pourquoi j'en reste là.

Peut-être juste ceci : si Schick dit qu'elle ne peut fonder sa féminité sur rien, j'ajouterais que je ne peux pas non plus expliquer ce qu'est la féminité, mais en tant que femme trans, je sais très bien que je ne vis rien d'autre que ma féminité. . Ce qui montre peut-être que certaines choses sont difficiles à expliquer, mais plus faciles à vivre.

Et pour revenir au livre : les provocations de Schick sont pleinement justifiées car elles bouleversent la manière de penser la commodité. La seule question est de savoir qui se laissera déranger.
Dans cette optique, un dernier exemple : la politique identitaire est souvent accusée de diviser la société. Schick voit cela de manière plus réaliste, car en réalité des minorités complètement différentes le font, à savoir les très riches et les extrémistes de droite qui, contrairement à ceux qui sont habituellement accusés, ne sont en aucun cas marginalisés, mais sont intrinsèquement sous le feu des projecteurs. "
Source ► queer.de - 16/12/2023
 
Poids: 
0

  
egliseanglicane-homos_1.jpg
BÉNÉDICTION HOMOSEXUELLE

ANGLETERRE - Catherine Bond et Jane Pearce (photo) ont été les premières à recevoir cette bénédiction, qui s'est tenue à Felixstowe, dans l'est de l'Angleterre. Les deux femmes ont été bénies pour leur "amour et amitié" ainsi que leur "engagement mutuel".

Plus tôt dans la semaine, la Chambre des évêques de l'Église anglicane avait donné son feu vert à ce "type" de bénédictions, confirmant ainsi une décision prise en février dernier par le synode général d'autoriser la bénédiction et la prière pour les couples homosexuels...
Le synode anglican, l'organe législatif de l'Église d'Angleterre, a longuement débattu de la bénédiction des couples de même sexe. Certains estimaient que cette mesure était insuffisante et exigeaient que les personnes homosexuelles puissent se marier à l'Église, tandis que d'autres percevaient l'autorisation de telles bénédictions comme une mesure "trop radicale"...
Source ►lalibre.be/international/europe - 17/12/2023
Poids: 
0

  
pologne-sirene-rainbow_1.jpg
POLOGNE : Zone anti-LGBT

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH)*  a statué que le manque de reconnaissance et de protection juridiques des couples de même sexe en Pologne viole la Convention européenne des droits de l'homme.

La décision du tribunal fait référence à cinq couples polonais de même sexe dont la demande de mariage a été rejetée par les autorités...
Selon la loi polonaise, un mariage ne peut avoir lieu qu'entre un homme et une femme.
Le tribunal de Strasbourg a estimé que la Pologne avait manqué à son obligation de garantir aux requérants un cadre juridique spécifique prévoyant la reconnaissance et la protection de leurs unions homosexuelles.

(...) La reconnaissance juridique accordera aux Polonais LGBTQIA+ de plus grands droits sociaux, dans des domaines tels que la fiscalité et le droit de la famille.

Les responsables ont indiqué qu'ils avaient l'intention d'aller vers le changement, la ministre polonaise de l'Égalité, Katarzyna Kotula, célébrant la décision dans un article sur X.

"C'est une bonne journée. Le temps de la discrimination touche à sa fin », a-t-elle écrit. « Nous savons que nous sommes tous différents, mais nous sommes égaux. Nous garantirons l’égalité pour tous.

Ces dernières années, la Pologne a suscité des critiques pour ses lois anti-LGBTQIA+. Le pays a été classé comme le pire de l’UE en termes de population LGBTQIA+ pendant trois années consécutives.
Source ► qnews.com.au - 14/12/2023

POUR INFO : Familles homoparentales: les eurodéputés veulent la reconnaissance de la filiation dans l'UE

Les eurodéputé·es ont approuvé jeudi 14 décembre une proposition visant à garantir que tout pays de l'UE reconnaisse les droits de filiation accordés par un autre Etat membre, ce qui protégerait les droits des enfants de familles homoparentales.
Le texte, qui prévoit de créer « un certificat européen de filiation » accepté partout dans l’UE, été adopté par 366 voix pour, 145 contre et 23 abstentions.
Son adoption finale dépendra cependant d’un accord à l’unanimité des Vingt-Sept, qui est peu probable, étant donné l’hostilité de certains pays, dont la Pologne et la Hongrie.
Le texte, proposé par la Commission européenne, fait suite à un arrêt de la Cour de justice de l’UE, qui avait estimé en décembre 2021 que la Bulgarie avait violé les droits fondamentaux de la fille apatride d’un couple lesbien vivant à l’étranger en refusant de lui délivrer une carte d’identité...".
(Source ►komitid.fr-15/12/202)

PHOTO : La statue de la Sirène de Varsovie ornée d'un drapeau arc-en-ciel.

 
Poids: 
0

  
jodie-foster_1.jpg
LESBIENNE MON AMIE...

Nous avons récemment pu voir "Nyad"*** , le film sorti par Netflix en novembre et qui raconte l'histoire vraie de Diana Nyad, une nageuse qui à 65 ans a réalisé l'exploit spectaculaire qu'elle avait tenté sans succès 30 ans auparavant. Traversez à la nage les 165 kilomètres qui séparent Cuba de la Floride, sans cage pour vous protéger des requins.

Diana ne l'a pas fait seule. Elle l’a fait avec l’aide de sa meilleure amie et entraîneure, Bonnie Stoll (Judie Foster), qui a toujours été à ses côtés...
Dans le film, Annette Bening et Jodie Foster incarnent Diana et Bonnie, ces amies lesbiennes typiques qui ont eu « quelque chose » « il y a mille ans » et qui a duré « une seconde ». Une de ces romances qui sont vraiment les moins transcendantes de l'histoire, car seules les lesbiennes connaissent l'intensité et l'indestructibilité de ces liens qui se construisent entre ceux qui ont été des amantes et qui mutent pour devenir les meilleures amies.

Dans une interview avec l'avocate, Jodie Foster a expliqué pourquoi elle avait choisi ce second rôle. «J'ai connu Bonnie et Diana socialement, lors des fêtes de Noël, et je les adore. "Je les aime ensemble, je les aime séparément", dit-elle.

- «C'est un partenariat formidable, une grande amitié de 40 ans et il y a quelque chose dans leur différence et leur excentricité. Diana est incroyablement charmante ; elle est toujours au centre de l'attention. . C'est une personne extraordinaire et Bonnie est sa soignante à  bien des égards... "Elle reste en retrait et a une présence apaisante et il y a quelque chose dans cette dynamique que j'ai trouvé si beau."

En faisant référence à « cette dynamique », Jodie plonge dans son idée de l’amitié entre femmes lesbiennes , surtout lorsque cette amitié ressemble à une famille. "Je pense qu'il y a quelque chose d'incroyablement beau chez deux femmes d'un certain âge qui, pour une raison quelconque, n'ont pas eu d'enfants, ne se sont pas retrouvées en couple, pour une raison quelconque", dit Foster.
- "Diana est obsessionnelle et en route et Bonnie est seule et excentrique et elles forment plus de famille l'une pour l'autre que quiconque ne pourrait jamais l'être. C'est peut-être à cause de leur culture d'origine, des choses pour lesquelles ils ont dû se battre, des décisions qu'ils ont dû prendre à l'époque et que les gens n'ont peut-être pas à prendre maintenant.
-"Je pense que toute cette richesse historique et culturelle est tissée là-dedans sans que vous vous en rendiez vraiment compte, mais c'est absolument vrai, la profondeur de leur amitié ne ressemble à aucun amour que quiconque ait jamais vu auparavant."
En 2014, Jodie Foster annonçait, en recevant un Golden Globe, qu'elle était célibataire. C'était une façon brillante de sortir du lot. Et la vérité est que cela s'est très bien passé car l'année suivante, elle épousait déjà l'actrice de The L Word Alexandra Hedison... Tout a été très rapide, très lesbien.
Source ► mirales.es - 14/12/2023
Poids: 
0

  
centreLGBTQIA- CEL_1.jpg
Tasse de Thé vous informe :

Cependant les lesbiennes qui n’ont pas forcément envie d’avoir une relation avec une femme trans, sans pour autant être transphobes...

"Samedi 09/12/2023, le Collectif 13, Osez le féminisme, le FFM, Femmes solidaires, ainsi que le CEL de marseille étaient présentes à l'inauguration du centre LGBTQIA+ à Marseille...

À cette occasion, un courrier lui faisant part des discriminations que subit le CEL depuis plusieurs années, un courrier du Collectif et des associations féministes universalistes et abolitionnistes qui font face à des oppositions violentes et répétées lors des manifestations a été remis à Bérengère Couillard, Ministre déléguée chargée de l égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, ainsi qu'à : Olivier Klein mail et courrier, Benoît Payan mail et courrier, Lydie Frentzel en main propre,+ une autre élue dy printemps marseillais samedi en main propre..."

RAPPEL : Le CEL , actuellement gravement ostracisé, exclu de la Pride et du Centre LGBTQIA+ de Marseille ... pour ses positions féministes anti-GPA, abolitionniste du système porno-prostituteur, et qui demande d'être respecté dans ses choix légitimes de non-mixité quant à l'intégration de transexuels dans ses activités associatives !
Le Front Féministe International (400 associations dans 7 pays) soutient le CENTRE ÉVOLUTIF LILITH (CEL) de Marseille...
Tasse de Thé réclame qu'un débat sur ce sujet politique, soit enfin ouvert, afin que cesse la confrontation fratricide des femmes Lesbiennes et le reste de la communauté GBTQIA+ !
Ayant combattu ensemble pour nos droits, il semble impossible que nous ne puissions désormais nous entendre mutuellement et nous comprendre...
EXEMPLE : La transexualité dans le sport est largement controversée, pourquoi ne pas envisager - avec bienveillance - des compétitions parallèle 1.- Féminines 2. Féminines et Transexuelles ?
POURQUOI NE PAS RÉFLÉCHIR ENSEMBLE AU LIEU DE NOUS COMBATTRE ????!!!!
Source ► facebook.com/Collectif13DroitsDesFemmes - 10/12/2023
Poids: 
0

  

Pages

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)

   imag-cagnotte_4.jpg
       Spot PARTICIPATIONS & DONS

 

Dernières Petites Annonces

LezPresse | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2024  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site