Site Lesbien

ANIMAUX et BIEN-ÊTRE LGBT
Animaux-et-LGBT_0.jpg
Tasse de Thé lutte AUSSI pour la cause Animale !
Presque tous les propriétaires d'animaux de compagnie LGBTQ+ conviennent que leurs animaux contribuent positivement à la santé mentale, selon les données...
 
ÉTATS-UNIS -Première compagnie aérienne au monde pour chiens
dog-cie_0.jpg
Tasse de Thé lutte AUSSI pour la cause Animale !
Nous pouvons officiellement accueillir Bark Air, la première compagnie aérienne au monde pour les animaux de compagnie...
"LA AMIGA DE MI AMIGA" (L'amie de mon amie)
filmLesbien-es_0.jpg
FILM LESBIEN +VIDÉO Bande Annonce
un film de la réalisatrice et actrice principale Zaida Carmona  (Esp. 2022, 85 mn) qui s'inspire de sa propre vie de bohème dans la capitale espagnole...
Louisa Jacobson, fille de Meryl Streep, présente sa petite amie
LouisaJacobson-lesbi_0.jpg
POTINS LESBIENS
Meryl a eu 75 ans et sa fille Louisa a profité de cette journée spéciale pour dire au monde qu'elle est lesbienne et qu'elle a une petite amie...
Taylor Swift célèbre les fiançailles lesbiennes lors de son concert
concertTaylorSwift_0_0_0.jpg
BILLETS DOUX
Il n'est pas surprenant que lors des concerts de Taylor Swift de voir des gens se fiancer...
Albe rend hommage aux femmes fortes, puissantes et queer
Albe_0.jpg
TALENTS de FEMMES
"Sorcières"(clip sorti en avril dernier) raconte la rencontre de deux femmes lors d’un des concerts de Albe (photo)...

LezPresse

UK-Travaillists-LGBT_3.jpgLGB... T à L'ANGLAISE

Le nouveau Premier ministre britannique Keir Starmer a nommé son cabinet à la suite de la victoire des Travaillistes aux élections générales de jeudi (4 juillet), qui ont vu le parti revenir au pouvoir pour la première fois en 14 ans.

Les nominations clés voient Angela Rayner, 44 ans (photo à g.) va devenir vice-première ministre et secrétaire de niveau supérieur, Lisa Nandy, secrétaire à la culture, aux médias et aux sports, et Wes Streeting, secrétaire à la santé .
Ces annonces surviennent à un moment difficile pour les travaillistes en termes de soutien de la communauté LGBTQ+ . Ces derniers mois, le Parti travailliste a été confronté à un examen minutieux de sa position sur les questions trans et à un retour en arrière sur des promesses tenues de longue date.
En juillet 2023, le parti a annoncé dans une chronique du Guardian qu'il ne soutenait plus l'auto-identification des personnes trans, une politique dont il était un fervent partisan en 2020 .

Keir Starmer a également fait volte-face dans sa réponse au sifflet anti-trans « Qu'est-ce qu'une femme ? », ces derniers mois. Il avait précédemment déclaré que pour « 99,9 % des femmes », leur féminité était « entièrement biologique », avant de changer de point de vue pour faire écho au point de vue de Sunak et dire qu'une femme est une « femme adulte » .

Quelques jours seulement avant les élections, il a déclaré que les femmes trans – même celles qui possèdent un certificat de reconnaissance de genre – « n'ont pas » et « ne devraient pas » avoir le « droit » d'entrer dans les espaces réservés aux femmes, comme les toilettes publiques ou les vestiaires.
Le parti a également été critiqué par la communauté LGBTQ+ pour les commentaires de la députée Rosie Duffield sur les personnes trans.
En tant que tel, les personnes LGBTQ+ voudront savoir que Starmer est entouré de hauts responsables travaillistes qui ont leurs intérêts à cœur au sein du gouvernement – ​​voici un aperçu des alliés LGBTQ+ les plus virulents du cabinet..."
Source :► thepinknews.com/ -06/07/2024 ►Suite article complet
Poids: 
0

  
bloqueurs-puberte_1.jpg
"KIDS ARE (NOT) ALL RIGHT" ?

ÉCOSSE- Il a été conseillé au gouvernement écossais de suspendre officiellement les bloqueurs de puberté* jusqu'à ce que des recherches plus approfondies soient menées.

Cet avis est l'une des nombreuses recommandations d'une équipe examinant comment l'étude Cass sur les services de genre destinés aux enfants et aux jeunes pourrait être appliquée en Écosse...
(...) Au moment de la publication, les Verts écossais, qui à cette époque faisaient partie du gouvernement écossais, ont &t& largement critiqués...
La ministre de la Santé publique, Jenni Minto, a déclaré aux MSP le 23 avril que, même si l'examen de Cass portait sur les services fournis par le NHS England, les conclusions seraient également soigneusement examinées en Écosse.
La clinique Sandyford de Glasgow a pris la décision d'empêcher les nouveaux patients âgés de 16 ou 17 ans de recevoir d'autres traitements hormonaux jusqu'à l'âge de 18 ans, une décision critiquée par l'association caritative. Trans écossais .
Les nouveaux résultats suggèrent que cette décision – prise par le NHS Greater Glasgow et Clyde – devrait devenir une politique gouvernementale formelle à l’avenir.
Le rapport indiquait : « L’utilisation d’hormones inhibant la puberté – communément appelées bloqueurs de la puberté – devrait être suspendue jusqu’à ce que d’autres essais cliniques puissent être entrepris.
(...) Les résultats – réalisés par une équipe multidisciplinaire mandatée par le médecin-chef d'Écosse – ont également révélé que chaque plan de soins devrait inclure « une évaluation complète des besoins de l'enfant, à la fois psychologiques et physiques ».

Le professeur Graham Ellis, médecin-chef adjoint d'Écosse, a déclaré que l'équipe avait examiné le rapport Cass d'un « point de vue clinique », tout en rappelant que tous les enfants devraient grandir « en sécurité, respectés et soutenus ».

Il a ajouté : « Au cœur de cette question se trouvent les enfants et les jeunes en détresse, et notre ambition doit rester concentrée sur la satisfaction de leurs besoins avec des soins holistiques et centrés sur la personne aussi près du domicile que possible.

(...) Comme d’autres régions du Royaume-Uni, l’Écosse a connu une augmentation du nombre de jeunes remettant en question leur identité ou souffrant de dysphorie de genre.

(...) En Écosse, 43 patients continueront de recevoir soit des bloqueurs de puberté, soit des « hormones d'affirmation de genre » telles que la testostérone ou les œstrogènes, car ces traitements leur ont été prescrits avant que la décision d'avril ne soit prise.
Source :► bbc.com - 06/07/20244

+ AUTRE ARTICLE : "... Des limitations dans plusieurs pays" Actuellement, dans la majorité des pays européens, les "bloqueurs de puberté" peuvent être prescrits à partir de 8 ans aux mineurs transgenres. Les traitements d'affirmation de genre, eux, sont accessibles à partir de 14 ou 16 ans.:. ► "https://www.france24.com/fr/europe/20240411-bloqueurs-de-pubert%C3%A9-hormones-l-acc%C3%A8s-aux-soins-des-mineurs-transgenres-en-question

* POUR INFO : Qu’est-ce qu’un bloqueur de puberté ? À la puberté, sous l’effet des hormones sexuelles (œstrogène pour les filles et testostérone pour les garçons), des changements physiques surviennent chez les adolescents. C’est notamment sous l’effet de ces hormones que les seins des filles se développement et que la pilosité des garçons s’accélère. Autant de marqueurs de genre que les enfants souffrant de dysphorie souhaitent éviter. C’est la raison pour laquelle des hormones de synthèse peuvent être prescrites. Elles viennent imiter les vraies hormones sexuelles pour éviter leur sécrétion et ainsi bloquer les changements physiques de la puberté. Ce sont ces hormones qu’on appelle bloqueurs de puberté..."
 
Poids: 
0

  
EmmaMacLean_1.jpg
LESBOPHOBIE ENCORE ET ENCORE ET ENCORE

Emma MacLean (photo) et sa petite amie Tori se promenaient dans le centre-ville d'Halifax*  au Canada, lorsqu'elles ont déclaré que les hommes avaient commencé à faire des commentaires inappropriés et « sexuellement dégradants ».

Un couple de lesbiennes a été pris pour cible et battu par une foule d'hommes alors qu'elles rentraient chez elles après avoir célébré leur anniversaire ...
(...) Mais l'altercation ne s'est pas arrêtée là. MacLean affirme que les hommes ont continué à leur lancer des insultes homophobes. Elle dit que Tori a essayé de les dissuader en disant « ce n’est pas bien », mais la situation a dégénéré.
Vers 1 h 30 du matin, MacLean dit avoir vu les hommes pousser Tori au sol et la coincer. Ils auraient commencé à lui donner des coups de poing et des coups de pied.
Des séquences vidéo de l'attaque publiées sur la page Facebook de MacLean semblent montrer le couple entouré de près d'une douzaine d'hommes. Une femme est à terre, tandis que l'autre semble retenue par l'un des hommes.
Un passant a prévenu la police, mais MacLean affirme que la bagarre était terminée au moment où ils sont arrivés. Elle affirme que la police n'a parlé qu'à un seul homme impliqué, qui a imputé la bagarre aux deux femmes. Les autres hommes impliqués auraient refusé de s'identifier ou de coopérer avec la police.
MacLean a publié des photos de ses blessures, notamment un nez cassé, un œil meurtri et une dent ébréchée. Elle dit que sa petite amie a subi des contusions au bras et sous l’œil.
Les responsables ont déclaré à CTV News qu'ils enquêtaient toujours sur l'incident et qu'aucune arrestation n'avait été effectuée. MacLean s'est tourné vers les réseaux sociaux, publiant des photos des hommes , pour tenter d'obtenir plus d'informations.
Source :► gomag.com- 03/07/2024

POUR INFO :Halifax est la capitale de la province canadienne de Nouvelle-Écosse.

Poids: 
0

  
cameroun-fillePdt-lesbienne_1.jpg
HOMOPHOBIC CAMEROUN : "DADDY, I AM LESBIAN !"

“Brenda Biya (photo à g.) fille du président camerounais Paul Biya, a créé une onde de choc en révélant publiquement sa relation amoureuse avec une autre femme”, annonce le site d’information camerounais Africapresse.

Dimanche 30 juin, la jeune femme, âgée de 26 ans, a publié une photo sur son compte Instagram la montrant en train d’embrasser sa compagne, la mannequin brésilienne Layyons Valença. La publication est accompagnée de cette légende : “PS : je suis folle de toi et je veux que tout le monde le sache.”...
Brenda Biya affichait depuis plusieurs mois sa proximité avec Valença, suscitant les rumeurs sur son orientation sexuelle. Cette publication semble marquer son coming out.
Mais “le Cameroun reste un pays où l’homosexualité est sévèrement réprimée”, rappelle Africapresse. Le Code pénal prévoit une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 200 000 francs CFA (450$can environ) d’amende pour les rapports sexuels entre personnes de même sexe. Dès lors, cette prise de parole de la fille du chef de l’État “met en lumière les contradictions du système”.
“Dans l’opinion publique, les réactions sont très polarisées, entre soutien et condamnation”, affirme le diffuseur public allemand Deutsche Welle, qui décrit le Cameroun comme une “société très conservatrice sur les questions de morale et de valeurs familiales”.
Certains militants de la cause LGBTQI ont salué le courage de Brenda Biya, espérant qu’il s’agisse du prélude à une dépénalisation de l’homosexualité : c’est notamment le cas de l’avocate Alice Nkom et de la personnalité médiatique transgenre Shakiro, aujourd’hui exilée loin du Cameroun. Interrogé par la Deutsche Welle, le défenseur des droits des homosexuels Hamlet Nkwain explique :
-“Je ne pense pas que son coming out sur les réseaux sociaux conduira directement à une dépénalisation de l’homosexualité, mais je crois que cela ouvrira la porte à de nouveaux débats.”
-Aux critiques outrancières souvent motivées par la religion se mêlent des commentaires qui dénigrent le train de vie dispendieux de Brenda Biya et la trivialité de cette polémique comparée aux problèmes quotidiens des Camerounais. Installée en Suisse, Brenda Biya s’est lancée dans une carrière de rappeuse sous le pseudonyme de King Nasty. En 2016, le site Africa Intelligence affirmait que son utilisation des réseaux sociaux faisait “cauchemarder ses chers parents”. Encore jeune fille, elle s’était affichée en train de “fumer d’improbables substances” ou dévoilant des frais de taxi de plusieurs centaines de dollars.
“Le coming out de Brenda Biya suscite un débat national et international. En dépit des risques personnels et sociaux, son acte représente une prise de position forte contre la répression des droits des homosexuels au Cameroun. Reste à voir si cette révélation influencera les politiques et les perceptions sociétales à long terme”, conclut Africapresse.
Source :► fugues.com - 03/07/2024
Poids: 
0

  
Riga-pride_1.jpg
"Labāk vēlu nekā nekad" (prov. Letton)*

La nouvelle loi autorisant l’union civile entre couples homosexuels, adoptée par le parlement de la République de Lettonie en novembre dernier, est entrée en vigueur lundi 1er juillet.

C’est le premier pays post-soviétique à s’engager. L’initiative est liée au succès d’une procédure lancée par 46 couples de plaignants visant à obtenir une reconnaissance officielle de leur relation...
Les partenaires unis bénéficient désormais de droits de visite dans les hôpitaux, ainsi que certains avantages fiscaux et sociaux. Cependant, la législation ne permet ni l’adoption ni l’héritage pour les couples de même sexe.

M

algré ces limitations, elles était très attendue par de nombreux couples, comme Maksim Ringo et Janis Locs, qui sont devenus les premiers à légaliser leur union peu après minuit. Leur PACS a été enregistré chez un notaire, le mariage en mairie restant réservé aux conjoints hétérosexuels.
Avec cette avancée, seuls cinq États de l’Union européenne, à savoir la Bulgarie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie, ne prévoient encore aucun statut juridique pour les couples de même sexe."

*Proverbe Letton traduction : "Mieux vaut tard que jamais"

Source :► fugues.com - 04/07/2024

PHOTO : Riga est devenu le premier pays européen post-soviétique à accueillir Euro Pride le 20 juin 2015,.

POUR INFO : Le mariage homosexuel en Europe : [Carte interactive]

Poids: 
0

  

Pages

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)

   imag-cagnotte_4.jpg
       Spot PARTICIPATIONS & DONS

 
LezPresse | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2024  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site