Site Lesbien

Famille homoparentale : Parent biologique, parent adoptant… ?
homoparent-lesbi_2.jpg
DROITS HOMOPARENTS
Qui est considéré comme étant le "parent légal" de l’enfant ? La reconnaissance conjointe d’un enfant par un couple de femmes...
Il est désormais INTERDIT d'acheter un chien ou un chat au sein d'une animalerie et sur Internet.
chien-chat2024_0.jpg
Tasse de Thé lutte AUSSI pour la cause Animale !
Depuis le 1er janvier 2024 : Parmi les mesures phares de ce texte, l’interdiction de vendre des chiens et des chats dans les animaleries et sur internet...
 
VOTRE HOROSCOPE LESBIEN 2024
horoscope lesbien_3.jpg
Les Astres et votre Tasse de Thé vous répondent...
Hand-Ball féminin - Les bleues en Finale !
handball-feminin_0.jpgTasse de Thé ❤️ les Sportives !
Mondial de handball féminin. La France élimine facilement la Suède et jouera la Norvège en finale.....
Faire son coming out est une histoire sans fin...
coming-out-jeannemag_0.jpg
Tasse de thé ❤️ JEANNE MAG !
"Je suis ouvertement lesbienne, mais je suis mitigée concernant la Journée du coming out..."
Pourquoi la visibilité des lesbiennes plus âgées est-elle si essentielle
raga-et-nicola_0_0.jpg
VIEILLIR EN ROSE
Raga et Nicola(photo) , l’un des premiers couples de lesbiennes à emménager dans le Tonic Housing de Londres, la première communauté de retraités LGBTQ+ du Royaume-Uni....

LezPresse

grece-mariagehomo_1.jpg
GRÈCE - BIENVENUE AU CLUB !!!

Porté par le Premier ministre conservateur, Kyriakos Mitsotakis, le projet de loi a été adopté par 176 des 254 députés présents au Parlement, à l’issue de deux jours de débat. La Grèce devient le 37ᵉ pays du monde à reconnaître l’égalité en matière de mariage civil et d’adoption, mais, surtout, “le premier pays chrétien orthodoxe”, souligne la presse du pays....

Des membres de la communauté LGBTQI fêtent le vote de la loi sur le mariage homosexuel devant le Parlement grec, à Athènes, en Grèce, le 15 février 2024.
Le mariage homosexuel a été légalisé par le Parlement grec le jeudi 15 février, ouvrant la porte à l’adoption par des couples de même sexe, “une avancée importante pour l’égalité des droits humains et une victoire pour la communauté LGBTI”, se réjouit le quotidien de centre gauche Efsyn. Le projet de loi a été adopté par 176 voix sur un total de 254 votants, avec l’appui de la plupart des députés de gauche et malgré l’opposition d’un tiers des élus de la Nouvelle Démocratie (ND), le parti au pouvoir.
-“Ce soir, la Grèce est fière de devenir le 16e pays de l’Union européenne à légiférer sur l’égalité du mariage. Il s’agit d’un jalon en matière de droits de l’homme qui reflète la Grèce actuelle – un pays progressiste et démocratique passionnément attaché aux valeurs européennes”, s’est félicité sur le réseau social X le Premier ministre conservateur, Kyriakos Mitsotakis, qui s’était engagé à adopter ces mesures après sa réélection écrasante l’année dernière.
Proche de la ND, le quotidien I Kathimerini note par ailleurs que la Grèce est le 37e pays du monde, mais surtout “le premier pays chrétien orthodoxe” à reconnaître l’égalité en matière de mariage civil et d’adoption. Les droits des parents et des enfants constituent ainsi “la pierre angulaire” de la législation, qui permettra aux couples de même sexe d’adopter et de bénéficier d’une pleine reconnaissance parentale, explique CNN.
Source ► courrierinternational.com 16/02/2024
Poids: 
0

  
russie-homophobe_1.jpg
HOMOPHOBIC RAS-POUTINE

Des informations en provenance de Russie indiquent qu'une jeune femme de la ville de Nijni Novgorod, à l'est de Moscou, a été arrêtée et inculpée pour avoir porté des boucles d'oreilles aux couleurs de l'arc-en-ciel, en violation de la nouvelle loi du pays déclarant le « mouvement public international LGBT » une organisation extrémiste.

Un tribunal l'a reconnue coupable de port de "symboles interdits"...
Selon Aegis, une organisation de défense des droits humains en Russie, un groupe d'individus agressifs s'est approché de la jeune femme et de son compagnon dans un café local après avoir remarqué les boucles d'oreilles de la jeune femme et une épinglette du drapeau ukrainien portée par le jeune homme.
Les boucles d'oreilles avaient la forme d'une grenouille et présentaient un arc-en-ciel de sept couleurs.

Centre de lutte contre l'extrémisme (CPE) est une unité au sein du ministère de l'Intérieur de la Fédération de Russie et a harcelé des militants, des journalistes et d'autres groupes d'opposition qui critiquent le gouvernement.

(...)En novembre, à la demande du ministère de la Justice du président russe Vladimir Poutine, la Cour suprême du pays a déclaré le mouvement international de défense des droits des homosexuels « organisation extrémiste », ouvrant la voie à une persécution accrue des militants LGBTQ+ dans tout le pays et à l'étranger.

La croisade anti-LGBTQ+ de Poutine a pris de l'ampleur pour la première fois en 2013 avec son interdiction nationale de partager de la « propagande en faveur de relations sexuelles non traditionnelles » avec des mineurs. L’interdiction a effectivement criminalisé les défilés de la fierté et toute démonstration publique d’affection de la part des homosexuels en Russie.
En 2022, la Douma a étendu l’interdiction de la propagande « protégeant les enfants » à tous les âges, criminalisant « toute action ou diffusion de toute information considérée comme une tentative de promotion de l’homosexualité en public, en ligne ou dans des films, des livres ou des publicités ».
La Russie a depuis utilisé sa loi sur l’extrémisme pour persécuter les critiques et les militants tant au niveau national qu’à l’étranger."
Source ► lgbtqnation.com- 04/02/2024
Poids: 
0

  
autriche-indemiseLGBT_1.jpg
AUTRICHE MEA CULPA

Une réparation qui se matérialise enfin. Quelque 11 000 personnes condamnées en raison de leur homosexualité en Autriche pourront désormais, si elles se manifestent, être réhabilitées et indemnisées.

La loi, examinée fin novembre et qui alloue à ces fins la somme de 33 millions d’euros, doit entrer en vigueur en ce mois de février.
Leur peine sera annulée et 3 000 euros leur seront versés, avec 1 500 euros supplémentaires pour chaque année d’emprisonnement.
Ceux qui ont été poursuivis sans être condamnés vont également être indemnisés, d’autant plus s’ils ont souffert d’un préjudice moral ou professionnel. «Il est clair que cette compensation financière ne pourra jamais effacer la souffrance et l’injustice subies mais il est crucial que l’Autriche en tant qu’Etat reconnaisse enfin sa responsabilité», a reconnu la ministre de la Justice, Alma Zadic (Verts).
En France, une proposition de loi similaire du socialiste Hussein Bourgi a été adoptée quasiment au même moment pour reconnaître la «responsabilité» de l’Etat français dans sa politique discriminatoire envers les personnes homosexuelles après le régime de Vichy.

Mais le volet sur l’indemnisation des victimes a été rejeté par la majorité sénatoriale de droite. Entre 1945 et la dépénalisation de l’homosexualité en 1982, plus de 10 000 personnes auraient été condamnées en France en raison de leur orientation sexuelle, dont 90 % auraient écopé de peines de prison ferme.

En Autriche, malgré la dépénalisation des relations entre personnes de même sexe en 1971, en raison d’exceptions juridiques discriminatoires, les poursuites envers les homosexuels ont continué jusque dans les années 2000. 26 500 sentences ont ainsi été prononcées jusqu’au début des années 2000, principalement envers des hommes.
La prostitution gay était interdite jusqu’en 1989, le droit d’association est resté fermé aux militants LGBT + jusque dans les années 1990 et l’âge du consentement pour les relations sexuelles entre hommes était fixé à 18 ans (contre 14 ans pour les relations hétérosexuelles) jusqu’en 2002, bien après l’entrée de l’Autriche dans l’Union européenne en 1995.
Après les heures noires du nazisme dans une Autriche annexée par Adolf Hitler en 1938, la communauté LGBT + a mis du temps à voir ses droits reconnus en raison de l’hostilité de l’Eglise catholique et du parti conservateur ÖVP, opposé à toute évolution.
L’Autriche a légalisé l’adoption et le mariage entre personnes de même sexe en 2019 sur décision de la Cour suprême et le sujet fait désormais largement consensus dans l’opinion publique. La ministre a cependant appelé à poursuivre le combat contre la haine et la violence contre les personnes lesbiennes, gay, bisexuelles et trans, évoquant un nombre de signalements en hausse."
Source ► liberation.fr - 30//01/2024
Poids: 
0

  
USA-diviseLGBT_1.jpgUSA : BLEU OU ROUGE** ?

Un rapport du HRC (Human Rights Campaign) révèle de fortes différences dans les droits LGBTQ+ au niveau des États.

Ce fut la pire année jamais enregistrée en matière de législation anti-LGBTQ+ dans les États, mais des victoires significatives ont été enregistrées...
La division entre l'État bleu et l'État rouge apparaît clairement dans l'indice d'égalité des États 2023 de la HRC, publié mardi matin, avec de nombreux États carrément dans le camp des droits pro-LGBTQ+, à peu près autant à l'opposé, et quelques-uns au milieu.
La Fondation HRC (la branche éducative du HRC), en partenariat avec la Fédération pour l'égalité – un réseau d' organisations de défense LGBTQ + basées dans les États – a évalué les dossiers en matière de droits LGBTQ+ des 50 États et du district de Columbia.
L'évaluation comprenait un examen des lois sur la non-discrimination, de la reconnaissance des relations, des lois sur les crimes haineux, des lois affectant les jeunes, et bien plus encore.
"... ces attaques sont déconnectées du peuple américain – et elles constituent une stratégie politique perdante. Nous sommes la majorité, et nous ne nous arrêterons pas tant que nous n'aurons pas établi de nouveaux records de soutien aux personnes LGBTQ+ dans tous les coins du pays."a déclaré Kelley Robinson, présidente du HRC, dans un communiqué
Vingt États, soit le même nombre que l'année précédente, plus DC, classés dans la catégorie la mieux notée, « Working Toward Innovative Equality » : Californie, Maine, New York, Colorado, Nevada, Minnesota, New Jersey, Oregon, Illinois, Massachusetts. , Connecticut, Vermont, Maryland, Washington, Delaware, Hawaï, New Hampshire, Rhode Island, Nouveau-Mexique et Virginie. "
Source ► advocate.com - 30/01/2024

POUR INFO :*Queer, en anglais, signifie bizarre, inadapté, et s'adresse particulièrement aux personnes gays, lesbiennes, bi ou trans. C'est le mot que l'on lançait à ceux qui n'étaient pas assez masculins, aux femmes aux allures de garçonnes, aux êtres dont le genre brouille les pistes.<br>

** "Les états bleus pour le Parti démocrate (Joe Biden)l et états rouges pour le Parti républicain (Donald Trump),  lors des élections présidentielles américaines.

Poids: 
0

  
RobertaKaplan_3.jpg
LESBI-GRANDE VICTOIRE !

Trump condamné à verser la somme astronomique de 83 millions de dollars à la journaliste E. Jean Carroll, dans une plainte pour viol et diffamation... grâce à l'avocate activiste lesbienne Roberta Kaplan* !

Après deux semaines de procès, il aura fallu moins de trois heures pour délibérer. L’ancien président des Etats-Unis Donald Trump, qui espère reconquérir la Maison-Blanche en 2024, a été jugé responsable par le jury d’un tribunal civil de New York de l'"agression sexuelle" en 1996 de l’ancienne journaliste E. Jean Carroll*...
Roberta Kaplan, l'avocate qui a représenté E. Jean Carroll dans ses procès pour abus sexuels et diffamation contre Donald Trump, est une lesbienne qui défend de longue date les droits LGBTQ+ et les droits des femmes, notamment en tant qu'avocate qui a obtenu l'essentiel de la défense de Loi sur le mariage.
Un jury du tribunal fédéral de New York a rendu un verdict en mai dans le procès pour abus sexuels de Carroll, qui découle d'un incident survenu au milieu des années 1990. Carroll, une journaliste, a déclaré que Trump l'avait violée dans le grand magasin Bergdorf Goodman à Manhattan et qu'il l'avait diffamée en disant qu'elle mentait à ce sujet.
Dans le cadre de sa plainte en diffamation, qu'elle avait déposée parce qu'il affirmait qu'elle mentait au sujet des abus sexuels, un juge l'a déclaré coupable en septembre. Puis vendredi, un jury chargé de déterminer les dommages qu'il lui devait lui a ordonné de payer plus de 83 millions de dollars – « 11 millions de dollars pour atteinte à la réputation de Carroll, 7,3 millions de dollars pour préjudice émotionnel et autres dommages, et 65 millions de dollars de dommages-intérêts punitifs »...

** PHOTO : Roberta Kaplan, E. Jean Carroll, D.Trump

Source ► advocate.com/ - 26/01/2024
Poids: 
0

  

Pages

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)

   imag-cagnotte_4.jpg
       Spot PARTICIPATIONS & DONS

 

Dernières Petites Annonces

LezPresse | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2024  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site