Portail Lesbien

Chantal DELATORRE
¨Capitaine de Tasse de thé...
cineGay.jpgPETIT MEMENTO TDT  Festivals LGBTQI+
Prenez soin de vous !LESBI-Santé
twitter.jpg facebook.jpg Réseaux Tasse de Thé, Portail Lesbien
 
MST -Entre filles, qu’est-ce qu’on risque ?
lesbian-sexual_0.jpg
  Entre filles, qu’est-ce qu’on risque ?
 "Tu es une fille, tu envisages d’avoir un « rapport sexuel » avec une autre fille et tu veux faire comme tout le monde, te protéger... "
L'exposition d'art "Looking for Lesbians" explore la pulp fiction lesbienne à Los Angelèss
ExpoArtLesbien_0.jpgExpo LA - À la recherche de lesbiennes
L'exposition d'art "Looking for Lesbians" est influencée par la de pulp fiction lesbienne et d'autres documents  liés à la littérature lesbienne...
Corinne Touzet :“Il faut pouvoir gérer un animal sinon il ne faut pas adopter”
CorinneTouzetAnimaux2_0.jpg
AMOUR POUR LES ANIMAUX
   Cette véritable femme d'honneur n'a jamais hésité à prendre position contre l'abandon ou la fourrure. Elle nous explique pourquoi...
LE BAGDAM de TOULOUSE ❤️
Bagdam-FollesSaisons_0.jpg
 FÊTES LESBIENNES À TOULOUSE
 Bagdam, l'Association "historique" Bagdam Cafée de Toulouse, propose une Fête Le 25 Juin...
LES ESTIVALIÈRES DU POUY ❤️
EstivalieresPouy_0.jpg
 VIVE LEZ VACANCES DANS LES LANDES !
 Un espace/temps au féminin de vacances, de vie partagée...
Les lesbiennes plus âgées sont les gardiennes d'une riche histoire...
OldLesbians_0.jpg
  Ô NOTRE HISTOIRE :
CANADA - De nombreuses lesbiennes plus âgées recherchaient l'invisibilité, elles s'appelaient «amies» ou «filles de carrière» ou «pas du genre à se marier».

LezPresse

VIVA EUROPA

La Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg (photo) accuse la Roumanie d’avoir fait preuve de "discrimination fondée sur l’orientation sexuelle", et d’avoir ainsi violé l’article 14 de la Convention européenne des droits de l’Homme.

La CEDH a épinglé mardi 1er juin la Roumanie pour "discrimination", pointant son échec à protéger les participants à la projection d'un film  "The Kids Are All Right" - sur un couple de lesbiennes, interrompu par des manifestants extrémistes...
La Cour avait été saisie par l’association Accept qui défend les droits des minorités sexuelles ainsi que par cinq membres du public. En février 2013, une cinquantaine de manifestants avait fait irruption dans une salle de cinéma de Bucarest où devait être projeté le film Tout va bien !

Le film "The Kids Are All Right" qui raconte comment un couple de lesbiennes formé par Annette Bening et Julianne Moore voit sa vie se compliquer lorsque ses deux enfants décident de faire la connaissance de leur père biologique.

Brandissant des drapeaux tricolores roumains, les activistes, membres du parti d’extrême droite Noua Dreapta, avaient entonné l’hymne national et des chants religieux avant de proférer des insultes homophobes.

Malgré une "présence suffisante" sur les lieux, la police n’est "pas intervenue pour désamorcer la situation" ni faire en sorte que l’événement puisse avoir lieu, déplore la CEDH qui voit dans cette attitude le signe de "préjugés envers les homosexuels".

Plusieurs plaintes déposées par Accept avaient été classées sans suite, les enquêteurs qualifiant cet incident de simple "échange de vues". L’association s’est félicitée de cet arrêt de la CEDH, "qui fait valoir que de telles manifestations de haine ne peuvent rester impunies".
"Pour la première fois, la CEDH constate que les autorités roumaines n’ont pas rempli leurs obligations légales du fait de leurs préjugés contre la communauté LGBT", a réagi dans un communiqué Iustina Ionescu, avocate d’Accept.

Bucarest devra verser 7 500 euros à l’association et 9 750 euros à chaque requérant au titre du préjudice moral.

En Roumanie, où l’homosexualité n’a été dépénalisée qu’au début des années 2000, les minorités sexuelles et de genre sont toujours victimes de discrimination.
Source e-llico.com 03/06/2021  ►Suite de l'article complet.
Sous-Titre: 

Source e-llico.com 03/06/2021

Poids: 
0

  
L WORD ou GENERATION Q ?

C'est reparti pour un tour, les lesbiennes de The L Word Generation Q reviennent cet été pour la saison 2 !

Cela fait déjà un long moment que la première saison du revival The L Word : Generation Q s'est terminée sur Showtime et même si on savait déjà que Bette, Shane, Alice et tous les nouveaux personnages reviendraient pour une saison 2, l'attente n'en a pas été moins longue.
Mais elle touche à sa fin puisqu'on peut déjà découvrir le trailer des nouveaux épisodes, comme vous pouvez le voir ci-dessus, et on sait désormais que le premier épisode sera diffusé sur Showtime le 8 août prochain. De quoi commencer de façon sympathique le Mois des Fiertés 2021 qui, comme tous les ans, célèbre la communauté LGBTQ+.
Comme vous pouvez le voir ci-dessus, la nouvelle saison de TLW : Generation Q va faire revenir les mêmes protagonistes dans des intrigues inattendues, on pense notamment au rapprochement qui se dessine entre Bette et Gigi...
Même si on reste dubitatifs quant à ce possible couple, on ne demande qu'à voir Bette heureuse et épanouie, bien qu'on aurait préféré voir cela avec Tina...
D'après les images cette dernière sera d'ailleurs de retour pour quelques apparitions et on a hâte de la voir de nouveau interagir avec son ancien groupe.
On a beau apprécier Finley, Dani et tous les petits nouveaux, il faut avouer que la série originale restera à jamais gravée dans le cœur des fans, en grande partie parce qu'elle a contribué à à changer la télévision.
Source melty.fr 02/06/2021 ►VIDÉO Trailer Saison 2  +  Suite de l'article complet.
Sous-Titre: 

Source melty.fr 02/06/2021

Poids: 
0

  
SAGAY AFRICA

Les choses bougent en Afrique australe. Après l’Angola et le Botswana, la Namibie se prépare à son tour à abroger les textes criminalisant la sodomie, "héritage de l’ère coloniale".

La Namibie pourrait être le prochain pays à jeter aux oubliettes sa législation anti-gay. «La communauté LGBTQI est composée d’êtres humains, et on ne peut plus permettre qu’elle soit exclue du bouquet de droits énoncés par notre Constitution», a déclaré vendredi la ministre de la Justice Yvonne Dausab...
La proposition émane d’une commission ayant pour objectif de débarrasser la législation de ce pays de 2,5 millions d’habitants des vestiges de l’époque coloniale.
Ancienne possession de l’Allemagne, avant d’être contrôlée par le régime d’apartheid sud-africain, la Namibie a hérité de textes issus du droit romano-germanique réprimant la sodomie. Ils apparaissent encore dans le Code de procédure pénale de 2004, qui prévoit que la police puisse agir sans mandat si un tel «crime» est constaté.
(...) «Tou·te·s les Namibien·ne·s devraient pouvoir profiter de la vie, de leur dignité et de leur liberté dans la recherche du bonheur», a ajouté la ministre. La proposition doit être débattue cette semaine au sein du gouvernement.

Ces dernières années, plusieurs pays africains ont renoncé à leurs lois homophobes, dont l’Angola (2021), le Gabon (2020), le Botswana (2019) ou le Mozambique (2015). La question reste toutefois explosive dans une large part du continent, comme l’ont récemment démontré des manifestations de haine au Sénégal, par exemple.

Source 360.ch 30/05/2021 ►Suite de l'article complet.

PHOTO : Manifestation LGBTQ+ à Windhoek (la capitale)

Sous-Titre: 

Source 360.ch 30/05/2021

Poids: 
0

  
JUSTICE DÉCISION HISTORIQUE

Pour la première fois, un viol reconnu comme «LESBOPHOBE» aux assises !!! (Voir articles au dessous)

La cour d’assises de Paris a condamné un homme à 14 ans de prison pour « viol en raison de l’orientation sexuelle » sur une femme homosexuelle. Cette décision est << historique >>, selon l'avocat de la victime.
Le violeur avait été condamné à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Seine-Saint-Denis en mars 2020, mais la circonstance aggravante du caractère homophobe de l'agression n'avait pas été retenue à l'époque.
Vendredi, la cour d'assises de Paris a condamné un homme à 14 ans de réclusion criminelle pour « viol en raison de l'orientation sexuelle » sur une femme homosexuelle.... La reconnaissance du caractère lesbophobe de cette agression « était le plus important pour moi », a réagi Jeanne auprès de l'Agence France-Presse. « Le viol était nourri par ça, il voulait me nier en tant que lesbienne, me punir...

« Ému et fier », l'avocat de la jeune femme, Stéphane Maugendre, a de son côté estimé que cette condamnation, « une première historique », était aussi « l'aboutissement du procès d'Aix-en-Provence » de 1978. Lors de ce procès, les trois agresseurs d'Anne Tonglet et Araceli Castellano, un couple de lesbiennes, avaient été condamnés au terme d'un combat mené par leur avocate Gisèle Halimi, qui avait abouti à une redéfinition légale du viol.

La peine prononcée en appel est légèrement plus faible du fait des aveux de l'accusé sur le viol et les violences : Jeanne, dont l'ensemble du corps présentait de « très nombreuses plaies et ecchymoses », avait notamment eu un tympan perforé. Mais l'accusé a persisté à affirmer « ne pas avoir de problème » avec son homosexualité. « Il était hors du temps, gavé de cocaïne et d'alcool, il ne savait pas ce qu'il faisait », a dit son avocat, Paul de Bomy, après le verdict.
« Les femmes lesbiennes et bisexuelles sont extrêmement exposées aux violences et agressions sexuelles » en raison de « la haine et du mépris liés à l'orientation sexuelle, mais aussi de la perception misogyne selon laquelle les femmes sont des objets, et surtout des objets sexuels », a réagi auprès de l'Agence France-Presse Silvia Casalino, codirectrice de l'EuroCentralAsian Lesbian Community.

« Il s'ajoute aussi la conviction que les femmes qui n'ont pas de relations sexuelles avec des hommes sont “malades”, “anormales” et doivent être “corrigées” », ajoute la militante. En 2013, deux hommes avaient ainsi été condamnés à 12 ans et 15 ans de réclusion par la cour d'assises de l'Hérault pour le viol d'une lesbienne à Béziers, selon Midi libre. Aux yeux de Silvia Casalino, la décision de la cour d'appel « est très importante et envoie un signal clair aux États européens qui sont aujourd'hui en train de discuter l'introduction de mesures pour prévenir les crimes de haine contre les personnes LGBTI ».

« 4% des femmes hétérosexuelles disent avoir été victimes de viol, contre 10 % des femmes lesbiennes. On ne peut pas faire semblant de ne pas comprendre », avait insisté l'avocate générale lors du premier procès, en 2020 à Bobigny.

« Le viol punitif est quelque chose de courant, mais il y a très peu de dépôts de plaintes, a affirmé vendredi à l'Agence France-Presse Lucile Jomat, présidente de SOS Homophobie. J'espère que la justice continuera comme ça, pour celles qui ont le courage de porter plainte. » Après l'avoir violée, son agresseur avait lancé à Jeanne : « T'as compris ? Tu feras moins ta conne maintenant ? »
Source ouest-france 29/05/2021 ►Suite de l'article complet.

 

Notre ancienne rubrique OLD TDTLESBOPHOBIE

Sous-Titre: 

Source ouest-france 29/05/2021

Poids: 
0

  
BLACK IS BEAUTIFUL !

ÉTATS-UNIS - Aucune femme noire ne s'était tenue derrière ce pupitre de la salle de la presse depuis plus de 30 ans

Karine Jean-Pierre (photo) a écrit une page d’histoire ce mercredi 26 mai en se présentant au pupitre de la salle de la presse de la Maison Blanche...
- ... “C’est un grand honneur d’être ici aujourd’hui”, a t-elle déclaré, se disant consciente de la “dimension historique” de sa présence.

Née en Martinique de parents haïtiens, Karine Jean-Pierre est devenue aussi la première femme ouvertement homosexuelle à prendre place, face aux journalistes, sur la prestigieuse estrade de la “James S. Brady Press Briefing Room”.

Longtemps figure du milieu associatif, la quadragénaire francophone a travaillé sur les deux campagnes de Barack Obama (2008 et 2012) puis à celle de Joe Biden en 2020 avant de rejoindre son équipe à la Maison Blanche.

(...) Karine Jean-Pierre a souvent expliqué combien le parcours de ses parents avait eu impact déterminant sur ses choix et sa carrière. “Je suis tout ce que Donald Trump déteste”, expliquait-elle dans une vidéo pour l’organisation MoveOn dont elle fut un temps une des principales figures. “Je suis une femme noire, je suis homosexuelle, je suis une mère”.

“Mes deux parents sont nés à Haïti et ils sont venus ici pour le rêve américain”, ajoutait-elle, expliquant vouloir être en position d’expliquer un jour à sa fille ce qu’elle avait fait, comment elle s’était mobilisée, face à la “folie” de la présidence Trump."
Source  huffingtonpost.fr 27/05/2021 ►Suite de l'article complet + VIDÉO
Sous-Titre: 

Source huffingtonpost.fr 27/05/2021

Poids: 
0

  

Pages

⚠️ Les Comptes TDT Non-Participatifs ne seront pas validés.
Merci par avance de votre fidélité et soutien solidaire à la maintenance, à l'hébergement, à la sécurité du site et ainsi contribuer à notre lutte pour la visibilité saphique !

CAGNOTTE de TASSE DE THÉ (indiquer votre (Pseudo)
  TANTRA LESBIEN
Stages 2022 :
23 au 26 juin et 15 au 18 décembre

dans la Drôme
Isabelle Denoix 06 19 79 17 40 ►+
infos

     PARTICIPATIONS, DONS...image-CagnotteTDT.jpg

Dernières Petites Annonces

Spot Suite LEZ ANNONCES TDT
SpotListes Catégories et Départements...

L'éthique de Tasse de Thé
porto.jpgRENCONTREZ-VOUS!
Le but d'une PA est la rencontre. Un RDV sollicitera vos 5 sens +le Feeling!Conseils OLD TDT
LezPresse | Tasse de Thé

Tasse de Thé - Portail Lesbien * Copyright - All rights reserved * 2013 - 2022  ❘ Nous Contacter  ❘ Old TdT  ❘ Plan du site